Église de Vaxholm - Vaxholm Church

Un Article De Wikipédia, L'Encyclopédie Libre

Pin
Send
Share
Send

Église de Vaxholm
Vaxholms kyrka från gatan.jpg
Église de Vaxholm
59 ° 24′12 ″ N 18 ° 20′51 ″ E / 59,40333 ° N 18,34750 ° E / 59.40333; 18.34750Coordonnées: 59 ° 24′12 ″ N 18 ° 20′51 ″ E / 59,40333 ° N 18,34750 ° E / 59.40333; 18.34750
LieuVaxholm, comté de Stockholm
De campagneSuède
DénominationÉglise de Suède
Architecture
Architecte (s)C F Adelcrantz, Olof Tempelman
Type d'architectureChapelle
StyleNéoclassique
Complété1803
Administration
ParoisseParoisse de Vaxholm [sv]
DiocèseDiocèse de Stockholm

Église de Vaxholm (suédois: Vaxholms kyrka) est une église au centre Vaxholm, Suède. La chapelle est un à nef unique bâtiment construit dans le Néoclassique style. Il a été achevé en 1803 selon les dessins de Carl Fredrik Adelcrantz et Olof Tempelman. Elle a remplacé une ancienne église en bois à Vaxholm.

Fond

16e siècle

Dès le 16ème siècle, Vaxholm avait une petite chapelle ou un lieu de réunion pour se rassembler pour le culte situé à l'endroit où se trouve la douane depuis 1738, au bord de l'eau en face de Forteresse de Vaxholm (Kastellsundet).[1][2]

La vieille église

Image de l'ancienne église tirée de Suecia Antiqua et Hodierna par Erik Dahlbergh

Au milieu de la 17ème siècle, des plans ont été faits pour agrandir Vaxholm. Des allégements fiscaux ont été introduits et la population est passée à 163 habitants. Vaxholm devint sa propre paroisse en 1644 et la construction d'une église en bois plus solide fut commencée. Le bâtiment de l'église a été financé par mantale et allocations de bétail. Drots Per Brahe a apporté la plus grande contribution, et l'église a été nommée église Saint-Pierre (Petrikyrkan) après lui.[3]

Il y a une question sur l'emplacement de cette église. L'ancienne église était soit plus haut à Vaxholm, légèrement à l'ouest de l'église d'aujourd'hui, soit plus bas près de Kastellsundet.[2] Il était fait de bois et de panneaux de particules et avait une tour, 28 rangées de bancs et trois supports. Deux des stands étaient destinés aux citoyens de la ville et à l'équipage de la troisième forteresse.[2] Il est présenté dans le livre d'Erik Dahlbergh.[3]

En 1735, la foudre détruit le beffroi.[2] En 1746, l'ancienne église était considérée comme en si mauvais état qu'elle ne valait pas la peine d'être réparée, mais plusieurs luminaires ont été transférés dans la nouvelle.[1] La seule chose aujourd'hui qui atteste de l'ancienne église est une pierre commémorative à l'extérieur du nouveau bâtiment avec cette inscription:

Anno 1644 funderades sanct Petri kyrckia uthi Waxholm genom fordom praepositi och pastoris puis ehrewyrdige och wällärde Herr Erichsons Hellbergs påkostnad anno 1678.

De l'autre côté de la pierre se trouve l'image d'un «fusil de pauvre» et un texte sur le don à la maison de Dieu et aux pauvres.[2][4]

Église actuelle

La première pierre de l'église actuelle a été posée le 20 septembre 1760, sur le côté arrière est de l'église. La construction a pris du temps et le panneau au-dessus de l'entrée indique que l'église n'a été consacrée qu'en 1803. Surintendant Carl Fredrik Adelcrantz était l'architecte qui a conçu et approuverait finalement le bâtiment de l'église. Architecte Olof Tempelman a travaillé sous Adelcrantz en tant qu'assistant. Quand Adelcrantz a démissionné de ses fonctions publiques en 1795, Tempelman a terminé la construction.[4] Les fonds récoltés n'ont pas été suffisants pour construire la tour prévue. L'idée était d'ajouter ceci plus tard, et un bois temporaire beffroi a été construit à la place. Il est encore utilisé aujourd'hui.[1] L'église était dédiée au roi d'alors, Gustav IV Adolf, et a été nommé Gustav Adolfskyrkan.[1]

L'église de Vaxholm est un sans pareil (Célibataire-nef) bâtiment avec un bras transversal court et une largeur cahier. Le bâtiment est orienté est-ouest avec sa sacristie au nord.[1] L'église est couverte par un mansarde et toit en croupe. Le sacristie a été construit en 1896 par l'architecte Johan Laurentz [sv], lorsque l'entrée sud a été bloquée et arqué des fenêtres ont été insérées dans le pignon. En 1962, le toit a été remplacé par une plaque de cuivre. L'intérieur bien conservé est couvert par un plafond à caissons.[1]

Agrandissement et rénovation

Temporaire beffroi
  • 1800–1818 chambres funéraires ont été construites dans le cimetière.
  • 1896 - une rénovation majeure est effectuée sous la direction de Johan Laurentz [sv]. Un petit sacristie a été ajouté, avec une fenêtre de choeur voûtée avec vitrail, remplacé l'autel et mis dans un chaire, à la fois par l'artiste Karl Nilsson [sv], a installé des fenêtres dans les bras du transept et dans le pignon est, a refermé l'entrée côté sud, a enlevé le penthouse dans le transept et a construit de nouveaux bancs.
  • Début 20e siècle - 18e siècle crucifix a été rénové
  • 1909 - l'orgue a été installé par Erik Adolf Setterquist [sv]
  • 1926 - rénovation réalisée par l'architecte Sven Brandel [sv]
  • 1936 - le cimetière est agrandi vers le parc à l'ouest.
  • 1950 - le beffroi a été réparé et les premiers rangs des bancs de l'église ont été enlevés.
  • 1951 - le grenier est isolé et rénové après avoir été attaqué par des ravageurs.
  • 1962 - une rénovation majeure a été effectuée sous la direction de l'architecte de la ville de Vaxholm, Lars O Åkerlund.[5] Le toit métallique a été remplacé par un toit en cuivre, la croix a été dorée sur le toit, les murs extérieurs ont été enduits, les fenêtres ont reçu de nouvelles dimensions et les escaliers à l'entrée ont été renouvelés.
  • 1967-1969 - un vestiaire, des toilettes, une salle de nettoyage et une salle d'attente sont construits sous la galerie d'orgue. L'orgue a été modernisé en l'étendant à 22 parties. La sacristie a été réparée et l'éclairage de l'église a été changé.
  • 1978 - un nouvel orgue de chœur à sept parties est acheté.
  • 1979 - de nouvelles fenêtres intérieures en verre isolant sont installées.
  • 1986 - l'entrée principale a été reconstruite avec un nouvel escalier et une rampe pour fauteuils roulants. Ceux-ci ont été modifiés à nouveau quelques années plus tard.
  • 1994-1995 - le sol de la salle de l'église a été refait, l'intérieur a été repeint et les bâtiments sous la galerie d'orgue ont été modifiés, entre autres en agrandissant la fenêtre pour la rendre plus lumineuse. Le tout selon une proposition de Hilding Lögdberg qui a également construit le Chapelle Resarö [sv] maison paroissiale.
  • 1998, les murs extérieurs de l'église et du choeur funéraire d'Åkerberg ont été enduits.[6]

Décoration

Homme de douleurs

Dans le coin gauche du chœur se trouve une sculpture en bois peinte de 83 centimètres (33 po) représentant le Christ sous la forme du Homme de douleurs. Il s'agit peut-être du début du 17e siècle. C'est l'une des premières figures de ce type.[2]

Peintures

De chaque côté de la fenêtre du choeur sont accrochés deux tableaux. À gauche, une copie de Rubens ' La descente de croix . L'original de Rubens est accroché à Anvers Cathédrale Notre-Dame depuis 1611, et est un modèle pour de nombreux retables. Le tableau a été donné à l'église en 1816 par le baron von Post.[2] À droite se trouve le retable de l'ancienne église. Le motif est le «Jésus couronné» et le cadre proviendrait de l'atelier de Burchard Precht à Stockholm. La peinture est considérée comme étant par un successeur de Carlo Dolci, qui a organisé une école à Florence pour ce type d'œuvres d'art.[2]

Crucifix

Sur le autel mesure 65 centimètres (26 po) de haut style gothique crucifix avec Jésus attaché dans un Façon gothique à la croix avec un clou unique. Le corps est sculpté en bois et serait de la fin du 18ème siècle. Lors de la rénovation de l'église au début du XXe siècle, un nouveau bras a été fabriqué et la croix a été remplacée. Il a "INRI"gravé sur la croix au-dessus du couronne d'épines.[2]

Fonts baptismaux

Le fonts baptismaux a été fait à partir de Grès de Gotland à la fin du 14e siècle pour la Église de Riddarholmen. En 1677, il fut donné à Vaxholm. En 1835, l'église avait déplacé les fonts dans un hangar du cimetière. Le chef de la Forteresse de Vaxholm, Commandant Panchen, a pris possession de la police et il a été converti en un bain d'oiseaux dans le jardin du commandant, Blynäsgården.[7] Freiherr Frans Oscar Leuhusen a repris le Blynäsgården vers 1850. En 1933, ses proches ont compris que la pièce était une fonts baptismale et elle a été rendue à l'église. Il est resté dans le cimetière jusqu'au début des années 1960, date à laquelle il a été ramené dans l'église.[7] Cependant, plus de cent ans comme bain d'oiseaux avaient laissé sa marque, et en 1981, le pasteur a demandé au Conseil national du patrimoine pour obtenir la permission de déplacer les fonts baptismaux. Blynäsgården a obtenu son bain d'oiseaux en 2008.[8]

Organe

L'orgue de l'église date du milieu du XVIIIe siècle:[9]

  • 1756 - organiste Gabriel Lind [sv] construit un orgue en 4 parties dans l'ancienne église.
  • 1809 - Olof Schwan [sv] reconstruit l'orgue
  • 1909 - L'orgue actuel a été construit par E A Setterquist & Son [sv], Örebro, et est un orgue mécanique avec des boîtes en palissandre. L'orgue se dresse sur la tribune ouest. L'orgue a trois combinaisons libres et un changement de pédale automatique. Dans les années 1950 et à nouveau 1962, l'orgue a été réaménagé. En 2012, l'orgue a été restauré par Åkerman et Lund Orgelbyggeri [sv], par lequel la disposition originale romantique tardive a été restaurée. L'instrument compte désormais 22 parties, deux manuels et une pédale. La façade est l'original, non sonore, de 1908.
Manuel IManuel IIPédaleCoupleur
Principal 16'Bourdon 16´Sous-basse 16´I / P
Bourdon 16'Flute Principal 8 'Bourdon 8 'II / P
Principal 8 'Principal 4 'Choralbass 4 'II / I
Flûte Harmonique 8 'Flûte Octaviante 4 'Trombone 16 'Je 4 '/ I
Octave 4 'Nasard 2 2/3 'II 16 '/ II
Gedackt 4'Waldflöte 2 '
Quintadena 2 2/3 'Tierce 1 3/5 '
Octave 2 '
Sifflet 1'
Mélange

Orgue de choeur

L'orgue de choeur actuel, un orgue mécanique, a été construit en 1978 par Nels Munck Mogensen [sv], Hovmantorp. Il est placé haut dans le grenier du choeur.[10]

ManuelPédaleCoupleur
Gedackt 8'Sous-basse 16'Homme / Ped
Flûte de cheminée 4'Gedackt 8 pi
Geigen 2'
Quint 1 1/3'
Sifflet 1'

Plus d'écoute

  • Orgelliv: sju sekel i Stockholms stifts kyrkor / redaktör: Christina Nilsson; photo: Magnus Aronson, Mats Åsman. Stockholm: Kulturhistoriska bokförlaget. 2012. ISBN 978-91-87151-04-0. SELIBR 13609452. CD avec musique sur l'orgue principal de l'église interprétée par Anna Holm

Galerie

Les références

  1. ^ une b c e F Légars 2004.
  2. ^ une b c e F g h je Kilström 1977.
  3. ^ une b Dahlbergh 1670.
  4. ^ une b Boëthius et Eriksson 1980, pp. 256–257.
  5. ^ Harnesk 1964.
  6. ^ Légars 2004, p. 9–10.
  7. ^ une b "Historik". Blynäsgården i Vaxholm (en suédois). Récupéré 17 septembre 2020.
  8. ^ Vaxholms församling 2011.
  9. ^ Hülpers 1773.
  10. ^ Johansson, Tore, éd. (1989). Strängnäs stift; Stockholms Stift (en suédois). Förlag Svenska orglar. ISSN 1100-2700. Inventarium över svenska orglar

Bibliographie

  • Dahlbergh, Erik (1670). Suecia Antiqua et Hodierna. Bande 1 Plansch 147
  • Boëthius, Ulf; Eriksson, Monica (1980). Vägvisare till kyrkorna i Stockholms län (en suédois). Stockholm: LiberFörlag. ISBN 91-38-04976-7. SELIBR 7259713.
  • Harnesk, Paul, éd. (1964). Vem är vem ?. 2, Svealand utom Stor-Stockholm (en suédois). Stockholm: Bokförlaget Vem är vem. p. 905. ISBN 91-38-04976-7. SELIBR 53510.
  • Legars, Niss Maria (2004). «Vaxholms kyrka» (en suédois). Stockholm: Stift de Stockholms. Récupéré 13 septembre 2011.
  • Kilström, Bengt Ingmar, éd. (1977). Vaxholms kyrka. Upplands kyrkor (en suédois). Strängnäs: Ärkestiftets Stiftsråd, Stängnäs tryckeri. p. 174. ISBN 99-0130569-1. SELIBR 178394.
  • Hülpers, Abraham Abrahamsson (1773). Historisk Afhandling om Musik och Instrumenter särdeles om Orgwerks Inrättningen i Allmänhet jemte Kort Beskrifning öfwer Orgwerken i Swerige (en suédois). Västerås: Johan Laurentius Horrn. p. 253. SELIBR 2413220.
  • Vaxholms församling (2011). Vaxholms kyrka (Uppkopierat infoblad från kyrkan) (en suédois). Informations compilées par la paroisse de Vaxholms

Lectures complémentaires

  • Nilsson, Christina, éd. (2012). Orgelliv: Sju Sekel et Stockholms stifts Kyrkor (en suédois). Magnus Aronson, Mats Åsman. Stockholm: Kulturhistoriska bokförlaget. pp. 271-273. ISBN 9789187151040. SELIBR 13609452.
  • Perelle, Adam; Dahlbergh, Erik (1670). Fortalitium Waxholm (en suédois). SELIBR 8467860.
  • Vaxholms Kyrka 200 år: jubeleumsskrift (en suédois). Vaxholm: Täby Offset med tillstånd av Svenska kyrkan Vaxholm. 2003.
  • Inventarium över svenska orglar. 1989. SELIBR 4108788.

Liens externes

Pin
Send
Share
Send