Équipe nationale de football de Pologne - Poland national football team - Wikipedia

Un Article De Wikipédia, L'Encyclopédie Libre

Pin
Send
Share
Send

Pologne
Badge de chemise / écusson de l'association
Pseudo (s)Biało-czerwoni (Les blancs et les rouges)
Orły (Les Aigles)
AssociationAssociation polonaise de football (PZPN)
ConfédérationUEFA (L'Europe )
L'entraîneur-chefJerzy Brzęczek
CapitaineRobert Lewandowski
Les plus casquettesRobert Lewandowski (116)
Meilleur buteurRobert Lewandowski (63)
Stade à domicileStadion Narodowy
Stadion Śląski
Code FIFAPOL
Première couleurs
Deuxième couleurs
Classement FIFA
Actuel 19 Constant (10 décembre 2020)[1]
Plus haut5 (Août 2017)
Le plus bas78 (Novembre 2013)
Premier international
 Hongrie 1–0 Pologne 
(Budapest, Hongrie; 18 décembre 1921)
Plus grande victoire
 Pologne 10–0 Saint Marin 
(Kielce, Pologne; 1er avril 2009)
La plus grande défaite
 Danemark 8–0 Pologne 
(Copenhague, Danemark; 26 juin 1948)
Coupe du monde
Les apparences8 (premier arrivé 1938)
Meilleur résultatTroisième place (1974, 1982)
Championnat d'Europe
Les apparences4 (premier arrivé 2008)
Meilleur résultatQuarts de finale (2016)
Record de médaille
Pour des hommes Football
jeux olympiques
Médaille d'or - première place1972 MunichÉquipe
Médaille d'argent - deuxième place1976 MontréalÉquipe
Médaille d'argent - deuxième place1992 BarceloneÉquipe

Le Équipe nationale de football de Pologne (polonais: Reprezentacja Polski w piłce nożnej) a représenté Pologne dans l'international masculin Football compétitions depuis leur premier match en 1921. L'équipe est contrôlée par le Association polonaise de football, l'organe directeur de football en Pologne.

La Pologne a concouru à huit ans Coupes du monde de la FIFA avec leur première apparition en 1938 où ils ont été éliminés par Brésil. Le meilleur résultat du pays est une médaille de bronze remportée par la Pologne en 1974 et 1982, cette ère étant considérée comme l'âge d'or du football international polonais. Au Championnat d'Europe de l'UEFA, Le meilleur résultat de la Pologne a été une apparition en quart de finale Tournoi 2016 avant de perdre contre le Portugal. Dans l'ensemble, ils ont participé à trois championnats d'Europe avec leurs débuts en 2008. Ils étaient co-hôtes de la Édition 2012, avec l'Ukraine. Dans l'ensemble, le meilleur résultat de la Pologne dans les tournois internationaux de football a été la médaille d'or remportée au Jeux Olympiques de Munich 1972, en plus de remporter la médaille d'argent à deux reprises; au Jeux olympiques de Montréal 1976 et au Jeux Olympiques de Barcelone 1992.

Histoire

Avant l'indépendance

La Pologne, au cours du 19e et du début du 20e siècle, était divisée en trois parties, la partie russe était autrefois nommée Congrès Pologne (1815-1867) / 1915 et plus tard la Pologne était un royaume de courte durée nommé comme le Royaume de Pologne (1917-1918); tandis que l'Allemagne et l'Autriche ont amené la Pologne à des contrôles plus directs. Ainsi, la Pologne n'était pas un pays indépendant à l'époque car elle était déchirée sous le règne de trois empires, Empire allemand, Autriche – Hongrie et Empire russe. La Pologne a retrouvé son indépendance en 1918 après plus d'un siècle de non-indépendance. L'oppression sévère des deux parties n'a cependant pas empêché le football d'atteindre la Pologne. Commencées à la fin du 19e siècle avec la popularité croissante du nouveau sport, les premières décennies du football polonais sont donc liées à l'histoire de Football en Autriche et le Association autrichienne de football, fondée en 1904.

Le premier polonais clubs de football étaient Lechia Lwów (1903), Czarni Lwów (1903), Pogoń Lwów (1904), KS Cracovia (1906) et Wisła Cracovie (1906). La fédération nationale polonaise, appelée le Union polonaise de football (Polski Związek Piłki Nożnej, PZPN), a été fondée le 20 décembre 1919, en Cracovie lorsque 31 délégués élus Edward Cetnarowski en tant que premier président. Le PZPN a rejoint FIFA en 1923 et UEFA en 1955.

De la même manière que d'autres États européens, Football est apparu en Pologne à la fin du 19e siècle. En 1888, le Prof. Henryk Jordanie, un médecin du tribunal du Habsbourg et le pionnier du sport en Pologne, a ouvert un parc de sports en Cracoviede Błonia, un grand espace ouvert entourant les murs de la ville démolis de cette ville. Le parc, avec le Sokół société fondée en 1867, est devenue le principal centre de promotion du sport et d'une vie saine en Pologne. C'est la Jordanie qui a commencé à promouvoir le football en tant que sport sain en plein air; certaines sources lui attribuent également le crédit d'avoir apporté le premier ballon de football en Pologne de ses voyages à Brunswick en 1890.[4] Autres sources[5] mentionner Dr. Edmund Cenar comme celui qui amènera la première balle et celui qui traduira Les règles de Cambridge et des parties du Conseil de l'Association internationale de football règlements à langue polonaise.

Le 14 juillet 1894, lors du deuxième Jamboree de Sokół à Lwów, un court match de football a été joué entre les membres de Sokół de Lwów et ceux de Cracovie. Il n'a duré que six minutes et a été considéré comme une curiosité plutôt qu'un sport potentiellement populaire. Néanmoins, il s'agissait du premier match de football enregistré dans l'histoire de la Pologne.[une] Il a été remporté par l'équipe de Lwów après Włodzimierz Chomicki a marqué le seul but - le premier but connu de l'histoire de la Pologne.

Ce match a précipité la popularité du nouveau sport en Pologne. Au départ, les règles et règlements étaient très simplifiés, la taille du terrain et le ballon variant considérablement. Bien que découragé par de nombreuses sociétés éducatives et les autorités de l'État, le nouveau sport a acquis une popularité extrême parmi les élèves de divers pays. gymnases en Galice. Les premières équipes de football ont été formées et en 1903-1904, quatre gymnases basés à Lwów ont formé leurs propres clubs sportifs: le IV Gymnasium for Boys a formé un club renommé plus tard en Pogoń Lwów, tandis que les élèves des écoles publiques I et II formaient le Sława Lwów club, renommé plus tard en Czarni Lwów. Dans la même saison, le Lechia Lwów a également été formé. On ne sait pas lequel des clubs a été créé en premier car ils étaient initialement mal organisés; cependant, le Czarni Lwów est généralement crédité comme étant la première équipe de football professionnelle polonaise. L'année suivante, la popularité du sport s'est répandue à proximité RzeszówResovia Rzeszów a été formé, alors que dans le Allemand- faisait partie de la Pologne, le 1. FC Katowice et Warta Poznań ont été formés.

Le 6 juin 1906, une représentation de la jeunesse de Lwów vint à Cracovie pour un match de répétition, cette fois composée de deux équipes déjà organisées, le Czarni et l'équipe du IV Gymnasium. La représentation de Cracovie a été sévèrement battue dans les deux rencontres (4-0 et 2-0 respectivement). Le même été le Spectacle de Buffalo Bill Wild West installez votre camp à la Błonia de Cracovie, juste à l'extérieur de l'aire de jeux traditionnelle et du jardin de Jordan. Le 5 août 1906, l'équipe du Gymnase Jan Sobieski basé à Cracovie joua un match contre les membres britanniques et américains de la troupe de Buffalo Bill, remportant 1–0. Le seul but marqué par Stanisław Szeligowski était également le premier but inscrit par une équipe polonaise lors d'une rencontre internationale. Le succès a conduit à la popularisation du football à Cracovie et à la création de la première équipe de football professionnelle basée à Cracovie, KS Cracovia - initialement composé principalement d'élèves du gymnase Jan Sobieski.[4] À l'automne de cette année-là, il y avait déjà 16 équipes à Cracovie, dont Wisła Cracovie (On dit qu'en fait, Wisła Kraków était la première équipe de football professionnelle et non Cracovia). En 1911, une entreprise basée à Cracovie Union polonaise de football pour la Galice a été formé et est entré dans le Association autrichienne de football. Le syndicat a inspiré la création de plusieurs équipes.

Après le déclenchement de Première Guerre mondiale, la plupart des joueurs de football galiciens, dont beaucoup sont membres de l'un ou l'autre Strzelec ou Sokół, rejoint Piłsudski Légions polonaises. L'unité, combattant aux côtés du Armée austro-hongroise, a combattu principalement dans diverses régions de la Pologne sous contrôle russe, ce qui a conduit à la popularisation du nouveau sport dans d'autres régions de la Pologne. Finalement, la Pologne a retrouvé son indépendance en 1918 et le football polonais a également commencé officiellement.

1919-1939: premières années

Équipe nationale de Pologne, 1924
Pologne 5–6 Brésil, 1938

La première fédération de football a été créée le 25 juin 1911 en Lwów comme l'Union polonaise de football (Związek Polski Piłki Nożnej). Après Première guerre mondiale membres du PFU créé le 20 décembre 1919 en Varsovie la Fédération polonaise de football (Polski Związek Piłki Nożnej). Deux ans plus tard, ils ont nommé Jesza Poszony en tant que premier entraîneur de l'équipe nationale polonaise. La Pologne jouerait son premier match international officiel le 18 décembre 1921 à Budapest, où le côté a perdu Hongrie 1–0. Leur première victoire internationale viendrait le 28 mai 1922 où ils ont affronté Suède dans Stockholm et les battre 2–1. Józef Klotz a marqué le tout premier but de l'équipe nationale de football dans ce match.[6][7][8][9][10] La Pologne s'est qualifiée pour sa toute première Coupe du monde en 1937 lorsqu'elle a battu Yougoslavie 4–0 et perdu 1–0 dans les deux matches de qualification et a assuré leur place dans le Coupe du monde 1938 en France.

Au cours de leurs débuts dans le Coupe du monde, La Pologne était sur le point de jouer au Brésil, qui n'était alors pas une puissance mondiale du football. L'équipe polonaise - qui n'avait jamais participé auparavant à un tel niveau - devait perdre le match contre les Sud-Américains. Ainsi, la défaite n'a pas été une sensation. Cependant, tous les fans ont été surpris du style avec lequel les Polonais ont joué leur seul match du tournoi. Le Blanc et le Rouge sont arrivés à la prolongation, alors seulement perdre 5–6. Ernest Wilimowski, qui a joué pour Ruch Chorzów à l'époque, a marqué quatre des cinq buts de la Pologne, ce qui à ce jour est l'une des performances individuelles les plus impressionnantes de l'histoire de la Coupe du monde.

La Pologne a joué ce qui serait son dernier match international avant le début de La Seconde Guerre mondiale contre la Hongrie, finaliste de la Coupe du monde de 1938. Le match s'impose comme une réussite alors que la Pologne a battu l'équipe hongroise fortement favorisée 4–2.

1939-1945: Interdiction du football sous l'occupation

Lorsque la Wehrmacht a envahi la Pologne en septembre 1939, toutes les institutions et associations polonaises ont été dissoutes, y compris la Association polonaise de football PZPN. Les forces d'occupation allemandes ont interdit aux Polonais d'organiser des matchs de football. Par conséquent, il n'y avait pas d'équipe nationale.[11]

Neuf anciens joueurs nationaux ont été assassinés par les forces d'occupation allemandes. Trois d'entre eux ont été tués à Auschwitz: Marian Einbacher, Adam Knioła (tous les deux Warta Poznań) et Antoni Łyko (Wisła Cracovie). Stefan Fryc (Cracovie) et Bronisław Makowski (Wisła Kraków), qui étaient tous deux actifs dans la résistance, ont été tués dans des fusillades de masse. Quatre joueurs juifs ont été assassinés dans des ghettos juifs: Józef Klotz, Zygmunt Krumholz (tous les deux Jutrzenka Cracovie), Léon Sperling (Cracovia) et Zygmunt Steuermann (Hasmonea Lwów), frère de l'actrice et scénariste hollywoodienne Salka Viertel. Thomas Urbain, "Football" Uniquement pour les Allemands ", dans le métro et à Auschwitz: Championnats en Pologne occupée", à Le football européen pendant la Seconde Guerre mondiale. Ed. M. Herzog / F. Brändle. Oxford 2018, p. 374.

Kazimierz Górski, a été entraîneur-chef de l'équipe nationale entre 1971 et 1976.

1946-1974: les débuts de l'ascension

Le 11 juin 1946, à la suite de la Seconde Guerre mondiale, la Pologne a joué son premier match amical international, contre Norvège dans Oslo, une défaite 3–1. Le plus grand succès dans les premières années après la guerre a été la victoire contre l'un des L'Europe est le meilleur à l'époque, Tchécoslovaquie. La Pologne a vaincu ses voisins du sud 3–1.

La Pologne a subi la pire défaite de l'histoire de l'équipe le 26 avril 1948 avec une défaite de 0 à 8 contre le danois côté. La Pologne effacera plus tard ce souvenir en remportant sa deuxième victoire la plus élevée de l'histoire Szczecin quand ils ont abattu Norvège 9–0 le 4 septembre 1963. Le jeu a marqué les débuts de Włodzimierz Lubański. Il a marqué l'un des buts du match. Lubański est devenu le meilleur buteur de tous les temps pour la Pologne en jouant de 1963 à 1980, marquant 48 buts en 75 apparitions. Cette victoire a été dépassée le 1er avril 2009 en Kielce quand la Pologne a vaincu Saint Marin 10–0.

Le 1er décembre 1970, l'histoire du football polonais allait changer à jamais grâce à un seul homme. Kazimierz Górski a été nommé entraîneur-chef de l'équipe nationale. Son succès avec l'équipe était évident dès le début avec une médaille d'or à la Jeux olympiques d'été de 1972. Górski mènera plus tard l'équipe à une autre médaille au Jeux olympiques de 1976 où ils ont capturé l'argent. Cependant, rien n'a égalé les deux médailles de bronze aux Coupes du monde 1974 et 1982 - c'est ainsi devenu une partie de l'histoire du football polonais connue pour être la première génération d'or polonaise.

1974–1986: «Golden Era»

Grzegorz Lato (gauche)

La Pologne n'était pas considérée comme une puissance majeure sur la scène internationale Football scène avant 1974. En se qualifiant pour le Coupe du monde 1974 en Allemagne, ils ont surpris les observateurs en éliminant Angleterre, quarts de finalistes en 1970 et champions en 1966. Le noyau de l'équipe avait déjà remporté une médaille d'or aux Jeux olympiques de Munich en 1972.

La Pologne célèbre une victoire sur le Brésil lors de la Coupe du monde 1974.

Dans leur match d'ouverture de la Coupe du monde 1974, la Pologne a rencontré Argentine, une équipe qui participait à leur 6e Coupe du monde. En huit minutes, la Pologne était en hausse de 2 à 0, Grzegorz Lato a ouvert le score à la septième minute et juste une minute plus tard Andrzej Szarmach doublé l'avance. À la 60e minute, l'Argentine a coupé l'avance de moitié quand Ramon Heredia marqué. Deux minutes plus tard, cependant, Lato a marqué son deuxième, qui s'est avéré être le but gagnant comme Carlos Babington a donné à l'Argentine leur deuxième à la 66e. Le match s'est terminé 3–2 pour la Pologne.

Kazimierz Deyna (n ° 12) dans les bras de coéquipiers, Henryk Kasperczak, gauche Andrzej Szarmach, droit Grzegorz Lato (n ° 16) après avoir tiré un but de 2: 0 lors d'un match 2: 1 Pologne-Italie lors de la Coupe du monde 1974

Pologne battue Haïti 7–0 dans leur deuxième match. Les buts comprenaient un triplé de Szarmach et deux de Lato. Dans leur dernier match de la première étape, la Pologne a rencontré Italie, qui a terminé deuxième lors de la précédente Coupe du monde en 1970. La Pologne était déjà parvenue au deuxième tour mais avait besoin d'au moins un match nul pour gagner le groupe. À la mi-temps, la Pologne menait 2-0 sur les buts d'Andrzej Szarmach et Kazimierz Deyna. Ce n'est qu'à la 86e minute que l'Italie a réussi un but de consolation grâce à Fabio Capello. Cela a donné à la Pologne sa troisième victoire consécutive, ce qui l'a amenée à remporter le groupe. Au deuxième tour, la Pologne a d'abord gagné 1-0 contre une équipe suédoise, qui n'avait concédé aucun but lors de ses trois premiers matches. Lato a marqué le seul but du match. Vient ensuite la Yougoslavie, qui a dessiné avec le Brésil et Écosse et a gagné 9-0 contre le Zaïre au premier tour. La Pologne a reçu un penalty à la 24e minute et a pris les devants lorsque Deyna s'est convertie. Stanislav Karasi ligoté pour la Yougoslavie dans le 43e. Lato l'a de nouveau remporté pour la Pologne quand il a marqué à la 62e, faisant le score final 2-1 en faveur de la Pologne.

Le 3 juillet 1974 est venu le match qui aurait pu envoyer la Pologne dans le Finale de la Coupe du monde 1974. Ils ont joué contre les futurs champions Allemagne de l'Ouest. Il avait plu toute la journée, le champ était entièrement inondé. La Pologne voulait que le match soit reporté mais l'arbitre autrichien n'était pas d'accord. Le jeu s'est déroulé. La Pologne avait besoin d'une victoire pour être en finale, un match nul suffisait aux Allemands. Mais dans des conditions misérablement humides, la vitesse de la Pologne ne servait à rien puisque le ballon ne roulait pas comme sur un terrain sec. Gerd Müller a marqué le but de la victoire à la 76e minute pour l'Allemagne. Le pays tout entier a été écrasé. La Pologne terminerait cette incroyable course avec une victoire 1-0 contre le Brésil dans le match pour la troisième place. Lato a marqué le but de la victoire à son septième du tournoi, le sachant meilleur buteur de la Coupe du monde.

En qualifications, la Pologne a nié le Portugal leur deuxième apparition en Coupe du monde 1966 ils avaient pris la troisième place. La Pologne a ouvert la Coupe du monde contre ses rivaux de quatre ans auparavant et les champions actuels, l'Allemagne de l'Ouest. Cette fois, le match s'est terminé par un nul 0–0.

Grzegorz Lato a continué à marquer avec le seul but de la victoire 1-0 contre l'équipe africaine Tunisie dans le deuxième match. Lors du dernier match du premier tour, la Pologne s'est rencontrée Mexique. Zbigniew Boniek jouer à sa première Coupe du monde a ouvert le score à la 43e minute. Les Mexicains ont égalisé Rangel Víctor à la 52e minute, mais quatre minutes plus tard Kazimierz Deyna mettre à nouveau la Pologne en tête. Ensuite, Boniek a marqué son deuxième à la 84e pour assurer la victoire 3-1.

Au deuxième tour, la Pologne a rencontré trois équipes sud-américaines. En 1974, la Pologne avait joué et gagné contre l'Argentine et le Brésil, les deux équipes allaient se venger cette fois-ci. Premièrement, l'Argentine a battu les Polonais 2-0 avec deux buts du meilleur buteur du tournoi Mario Kempes. La Pologne a ensuite vaincu Pérou 1-0 avec un but d'Andrzej Szarmach. Dans ce qui était le dernier match de la Pologne de cette Coupe du monde, le Brésil a ouvert le score à la 12e minute sur un but de Nelinho. Même si Lato a égalisé une minute avant la mi-temps, ce ne devait pas être pour la Pologne: deux buts Roberto aux 57e et 62e minutes a conclu la victoire 3-1 du Brésil.

Zbigniew Boniek, meilleur buteur de la Pologne Coupe du monde 1982.

Le 29 novembre 1980, un différend entre les joueurs et le personnel technique a commencé dans un hôtel de Varsovie, se terminant par Aéroport d'Okęcie. À la suite de l'incident, plusieurs joueurs de l'équipe nationale de Pologne ont été bannis de leurs fonctions internationales, entraînant également la démission de Ryszard Kulesza en tant qu'entraîneur-chef de l'équipe.[12] Au Coupe du monde de football 1982, La Pologne a été dessinée dans un grouper avec Italie, Cameroun et Pérou.[13] Les deux premiers matchs étaient des matchs nuls consécutifs 0-0 avec l'Italie et le Cameroun, mais le dernier match de groupe du premier tour s'est soldé par une victoire de 5-1 pour la Pologne, ce qui signifie qu'ils passeraient au deuxième tour en tant que vainqueurs de groupe.[14][15][16]

Dans le premier match du deuxième tour, la Pologne a battu Belgique 3–0; avec un triplé de Boniek lui assurant une performance classique dans le match, mais le joueur recevrait également un carton jaune dans le match suivant.[17][18] Néanmoins, la Pologne s'est qualifiée de vainqueur de groupe jusqu'à la phase à élimination directe.[13] Cependant, la Pologne finirait par être arrêtée en demi-finale, perdant 0-2 contre Italie et mettre fin au rêve de jouer au Finale de la Coupe du monde encore une fois; mais aussi assurer une place dans le play-off pour la troisième place.[19] Dans le barrage pour la troisième place, La Pologne bat France 3–2, le jeu étant également considéré comme "la fin de l'âge d'or du football polonais".[20]

Dans Qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 1986, La Pologne a terminé en tête de le groupe éligible; avec 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite.[21] La plus grande victoire de la Pologne lors de la phase de qualification a été une victoire 4-1 Grèce, tandis que la plus grande défaite de la Pologne était une défaite 0-2 à Belgique.[22][23]

Au Coupe du monde de football 1986, La Pologne a été entraînée dans un groupe avec Angleterre, Maroc et le Portugal.[24] Le premier match était un match nul 0-0, et dans le deuxième match, il a battu le Portugal 1-0.[25][26] Dans le dernier match de groupe, ils ont perdu 0–3 contre l'Angleterre, mais la Pologne a encore avancé dans la phase à élimination directe, suite à la victoire du Maroc 3–1 sur le Portugal.[27][28] Dans le huitièmes de finale, La Pologne a été éliminée après avoir subi une défaite 4-0 contre Brésil.[29]

Andrzej Juskowiak; meilleur buteur de la Pologne en Qualifications Euro 1996 (7 buts) et Qualifications pour la Coupe du monde 1998. (3 buts).

1986–2001: déclin

Après «l'ère d'or» des années 70 et 80, la Pologne a souffert d'une grave sécheresse dans le football international; ils ne se sont pas qualifiés pour trois éditions consécutives du Coupe du monde Fifa, à défaut de se qualifier 1990, 1994 et 1998.

Dans Qualifications pour la Coupe du monde 1990, La Pologne a terminé 3e du groupe éligible, derrière Suède et Angleterre, sur 5 points avec deux victoires, un nul et trois défaites.[30] Ils ont commencé à se qualifier pour le Édition 1990 avec une victoire de 1 à 0 Albanie, avant les défaites à Suède (2–1) et Angleterre (3–0).[31][32][33] La Pologne a ensuite fait match nul 0-0 avec Angleterre, perdu à Suède 0–2 et battement Albanie 2-1 dans leur dernier match, mais avec 4 points de retard Angleterre; échouant ainsi à se qualifier.[34][35][36]

Dans Qualifications pour la Coupe du monde 1994, La Pologne a terminé 4e du groupe éligible, derrière Norvège, les Pays-Bas et Angleterre.[37] La Pologne a commencé les qualifications avec une victoire de 1-0 dinde; suivi d'un match nul 2–2 avec les Pays-Bas, une victoire de 1-0 Saint Marin et une victoire de 3-0 dans le match inverse.[38][39][40][41] Ensuite, la Pologne a fait match nul 1–1 avec Angleterre, avant une défaite 0–3 dans le match inversé.[42][43] Ensuite, la Pologne subirait des défaites consécutives, perdant 1–0 et 3–0 à Norvège, suivie d'une défaite 2-1 à dinde et une défaite 1–3 à les Pays-Bas dans le dernier montage.[44][45][46][47]

Dans Qualifications Euro 1996, La Pologne a dessiné un groupe éligible avec Roumanie, France, Slovaquie, Israël et Azerbaïdjan.[48] La Pologne a perdu 2-1 contre Israël dans le premier match, et enregistrerait plus tard une victoire de 1 à 0 Azerbaïdjan et un nul 0–0 avec France.[49][50][51] Plus tard, la Pologne a perdu 2-1 contre Roumanie, battre Israël 4–3 et Slovaquie 5–0, avant les tirages consécutifs avec France (1–1) et Roumanie (0–0).[52][53][54][55] La Pologne a perdu 4-1 contre Slovaquie dans l'avant-dernier match de qualification, et a fait match nul 0-0 avec Azerbaïdjan dans le dernier match de groupe.[56][57]

Dans Qualifications pour la Coupe du monde 1998, La Pologne a terminé 3e derrière Angleterre et Italie.[58] Ils ont commencé à se qualifier avec une défaite 2-1 contre Angleterre avant une victoire Moldavie (2–1) et un nul 0–0 avec Italie.[59][60][61] Par la suite, ils ont subi des défaites successives pour Italie (3–0) et Angleterre (0–2).[62][63] Ils ont remporté les deux matchs suivants; 4–1 sur Géorgie et 3–0 sur Moldavie, avec Andrzej Juskowiak marquer un tour de chapeau contre ce dernier.[64][65] Le dernier match était contre Géorgie, la Pologne perdant 0–3.[66]

Le Stade de la Coupe du monde de Daejeon; où le match entre le États-Unis et la Pologne a été jouée, remportée 3–1 par la Pologne,

Lors de la qualification EURO 2000. La Pologne faisait partie d'un groupe avec l'Angleterre, la Suède, la Bulgarie et le Luxembourg. Bien que la Pologne soit un outsider dans le groupe. Ils ont surpris en terminant au-dessus des Bulgares préférés et en remportant 2 matchs contre eux. La Pologne a terminé troisième et a été à égalité de points avec l'Angleterre, mais n'a pas réussi à se qualifier par différence de buts.

2001-2006: reconstruction

La Pologne se qualifie pour le Coupe du monde 2002 était significatif, car c'était la première apparition de la Pologne à la finale de la Coupe du monde depuis 1986.[67] La plus grande victoire de la Pologne lors de la phase de qualification a été une victoire de 4-0 Arménie, tandis que la plus grande défaite de la Pologne était une défaite 1–4 à Biélorussie.[68][69]

Le Polonais a dessiné un grouper avec Corée du Sud, le États-Unis et le Portugal.[70] Le premier match a été joué avec Corée du Sud le 4 juin; avec la Pologne perdant 2–0.[71] Le deuxième match était avec le Portugal le 10 juin; que la Pologne a perdu 4–0.[72] La Pologne a ensuite joué le États-Unis dans le match de groupe final le 14 juin; gagnant 3-1 avec des buts de Olisadebe, Kryszałowicz et Żewłakow.[73] Malgré la victoire, la Pologne a terminé dernière du groupe, avec une différence de buts de –4 et 3 points.[6]

Pologne qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2006 a été globalement réussie; comme ils ont remporté huit et perdu deux, sans un seul match nul.[74] Ils ont fini derrière Angleterre dans le groupe éligible; mais en raison d'être le deuxième meilleure équipe deuxième des barrages, ils se sont qualifiés automatiquement pour les finales en Allemagne.[74] La plus grande victoire de la phase de qualification pour la Pologne a été une victoire 8-0 sur Azerbaïdjan, dans lequel Tomasz Frankowski a marqué un tour de chapeau.[75][76] La plus grosse défaite de la phase de qualification pour la Pologne a été deux défaites contre Angleterre, perdant les matchs à domicile et à l'extérieur par un score de 1–2.[77][78]

Au Coupe du monde 2006, La Pologne a dessiné Allemagne, Equateur et Costa Rica dans groupe A.[79] Malgré les grands espoirs de la presse, des médias et des fans polonais, la campagne polonaise à la Coupe du monde a été considérée comme une sous-performance; alors que la Pologne en a perdu deux et remporté un match, terminant troisième du groupe.[80] Le premier match de la Pologne a été une défaite 2-0 contre Equateur,[81] suivi d'une défaite de 1 à 0 Allemagne, avec Oliver Neuville marquer un Temps d'arrêt but gagnant;[82] avec la défaite de Allemagne, et suivant Équateur 3–0 victoire Costa Rica, mettant officiellement fin aux chances de la Pologne d'avancer plus loin que le groupe.[83] Le troisième et dernier match de groupe a vu la Pologne défaite Costa Rica 2–1; avec Bartosz Bosacki être inscrit deux fois sur la feuille de match.[84][85]

2008: Débuts aux Euros

Ebi Smolarek, qui a marqué 9 buts lors de la phase de qualification.

Lors des qualifications pour l'Euro 2008, la Pologne a été attirée dans un groupe le Portugal, Serbie, Finlande, Belgique, Kazakhstan, Arménie et Azerbaïdjan.[86] La campagne polonaise a commencé de façon inconfortable; subissant une défaite 1–3 pour Finlande le 2 septembre 2006, puis dessin 1–1 avec Serbie le 6 septembre.[87][88] Lors du troisième match, le 7 octobre, la Pologne a gagné 1-0 sur Kazakhstan, avec Euzebiusz Smolarek marquer le but.[89] Le 11 octobre, la Pologne a battu le Portugal 2–1 avec Smolarek marquant les deux buts.[90] Le 15 novembre, ils ont battu Belgique 1–0.[91] Le 24 mars 2007, la Pologne a battu Azerbaïdjan 5–0, et le 28 mars, battre Arménie 1–0.[92][93] Le 2 juin, ils ont battu Azerbaïdjan 3–1 avec Smolarek et Krzynówek (2) notation.[94] Le 6 juin, la Pologne a perdu 1–0 contre l'Arménie, le 8 septembre a fait match nul 2–2 avec le Portugal, et le 12 septembre a dessiné 0–0 avec Finlande.[95][96][97] Le 13 octobre, la Pologne a battu Kazakhstan 3–1 avec un tour de chapeau de Smolarek.[98] Le 17 novembre, ils ont battu Belgique 2–0 avec deux buts de Smolarek, et le 21 novembre fait match nul 2–2 avec Serbie dans le dernier match de qualification; se qualifiant ainsi pour le tournoi en tant qu'équipe de 1ère place en le groupe éligible Suivant Du Portugal 0–0 dessiner avec Finlande, La première en Pologne euro apparence.[99][100][101]

À l'UEFA Euro 2008, ils ont été tirés au sort Groupe B; avec Allemagne, L'Autriche et Croatie.[102] Le match d'ouverture était contre Allemagne le 8 juin au Hypo-arène dans Klagenfurt, un match que la Pologne a perdu 2-0 avec deux buts Lukas Podolski.[103] Dans le deuxième match, la Pologne a fait match nul 1–1 avec L'Autriche; prendre les devants Brésil-née Roger Guerreiro, avant de concéder à la troisième minute de Temps d'arrêt suite à une controverse peine.[104][105] Le dernier match de groupe était contre Croatie, que la Pologne a perdu 1-0, terminant dernier du groupe.[106]

2010: Catastrophe lors des qualifications pour la Coupe du monde

Artur Boruc, gardien de la Pologne de 2004 à 2017, qui a disputé 65 matches au cours de sa carrière internationale.

Dans Qualifications Coupe du Monde de la FIFA 2010, La Pologne a été dessinée dans un grouper avec Slovaquie, Slovénie, le République Tchèque, Irlande du Nord et Saint Marin, et ce fut la pire campagne de qualification de la Pologne à ce jour. La Pologne a terminé 5e du groupe; juste au dessus Saint Marin, avec 11 points.[107] La Pologne a commencé la campagne avec un nul 1–1 contre Slovénie le 6 septembre 2008.[108] Le 10 octobre, la Pologne a battu Saint Marin 2–0.[109] Le 11 octobre, ils ont gagné 2-1 contre le République Tchèque.[110] Après ces deux victoires, la Pologne a perdu des matchs consécutifs contre Slovaquie (15 octobre, perdant 1–2) et Irlande du Nord (28 mars 2009, perd 2–3).[111][112] Après ces défaites, la Pologne a enregistré sa plus grande victoire de son histoire, remportant 10-0 contre Saint Marin dans lequel six joueurs différents ont marqué, avec Euzebiusz Smolarek marquant quatre buts, le 1er avril 2009.[113][114] Le 5 septembre, la Pologne a fait match nul 1–1 avec Irlande du Nord et le 9 septembre, perdu 3–0 contre Slovénie.[115][116] Le 10 octobre, la Pologne a perdu 2-0 face à la République Tchèque et le 14 octobre, perdu 1-0 contre Slovaquie.[117][118]

2012: hôte des Euros

Le 18 avril 2007, à Cardiff, Pologne et Ukraine ont été sélectionnés pour héberger UEFA Euro 2012 par le Comité exécutif de l'UEFA. L'offre a rejeté d'autres offres, dont une de Italie et offres conjointes par Croatie et Hongrie et Grèce et dinde; devenant ainsi la troisième offre conjointe réussie pour accueillir le Championnat d'Europe de l'UEFA, après le Pays-Bas et Belgique dans 2000, et L'Autriche et la Suisse dans 2008.

La Pologne a été entraînée dans groupe A; avec Grèce, Russie et le République Tchèque.[119] Le 8 juin, le match d'ouverture joué entre la Pologne et Grèce au Stadion Narodowy dans Varsovie, a terminé 1–1, la Pologne prenant la tête à la 17e minute grâce à Robert Lewandowski avant que la Grèce égalise en seconde période grâce à Dimitris Salpingidis à la 51e minute, et dans le match, les deux équipes sont tombées à 10 hommes.[120][121] Le prochain match de la Pologne a eu lieu le 12 juin, à nouveau joué au Stadion Narodowy dans Varsovie, avec le match contre Russie terminant 1–1, avec la Russie en tête Alan Dzagoev à la 37e minute avant l'égalisation de la Pologne Błaszczykowski à la 57e minute.[122][123] Le dernier match de la Pologne était contre le République Tchèque, joué le 16 juin, au Stadion Miejski, dans Wrocław, où la Pologne a perdu 1-0 suite à un but de Petr Jiráček.[124][125] La Pologne a terminé en bas du groupe, avec seulement deux points, a incité l'entraîneur Franciszek Smuda démissionner après l'élimination humiliante.[119]

2014: qualification pour la Coupe du monde

Robert Lewandowski (centre) et Lait Arkadiusz (à droite) jouant pour la Pologne lors d'un match amical contre le République d'Irlande, en 2013.

La Pologne a été tirée au sort dans le Groupe H des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014; avec Angleterre, Ukraine, Monténégro, Moldavie et Saint Marin.[126]

Le 7 septembre, le premier match de qualification de la Pologne s'est terminé par un match nul 2–2 avec Monténégro, avec des buts de Błaszczykowski et Mierzejewski.[127] Le 11 septembre, ils ont battu Moldavie 2–0 avec des buts de Błaszczykowski et Wawrzyniak.[128] Le 17 octobre, la Pologne a fait match nul 1–1 avec Angleterre, avec Glik marquant le but égalisateur.[129] Le 22 mars 2013, la Pologne a perdu 3-1 contre Ukraine, concédant deux buts dans les sept premières minutes seulement, avec Piszczek marquant le seul but de la Pologne.[130] Le 26 mars, la Pologne a battu Saint Marin 5–0, avec une accolade de Lewandowski, et des buts de Piszczek, Teodorczyk et Kosecki.[131] Le 6 septembre, la Pologne a fait match nul 1–1 avec Monténégro; Lewandowski marquant le but égalisateur cinq minutes seulement après la concession initiale de la Pologne.[132] Le 10 septembre, ils ont battu Saint Marin 5–1, avec une accolade de Zieliński, et des buts de Błaszczykowski, Sobota et Mierzejewski.[133] Cependant, la Pologne a perdu les deux derniers matchs contre Ukraine et Angleterre; perdant 1–0 et 2–0, respectivement.[134][135][136]

2016-2018: Quart de finale de l'Euro "New Era" 2016 et qualifications pour la Coupe du monde 2018

Adam Nawałka, ancien entraîneur-chef de l'équipe nationale polonaise, 2013 à 2018
Association des supporters de l'équipe nationale de football polonaise

Lors des éliminatoires de l'UEFA Euro 2016, la Pologne a été tirée au sort Groupe D; avec Allemagne, Écosse, le République d'Irlande, Géorgie et Gibraltar.[137]

Le 7 septembre 2014, la Pologne a battu Gibraltar 7–0, avec Robert Lewandowski marquant quatre buts, Kamil Grosicki marquant deux buts et Łukasz Szukała marquer un but.[138][139][140] Le 11 octobre, la Pologne a battu Allemagne 2-0, l'Allemagne ayant remporté le Coupe du monde de football 2014 seulement trois mois auparavant, avec des buts de Arkadiusz Milik et Sébastien Mila.[141] Le 14 octobre, la Pologne a fait match nul 2–2 avec Écosse, avec des buts de Krzysztof Mączyński et Milik n'étant pas suffisant pour sécuriser les trois points.[142] Le 14 novembre, ils ont battu Géorgie 4–0, avec des buts de Kamil Glik, Grzegorz Krychowiak, Mila et Milik.[143] Le 29 mars 2015, ils ont fait match nul 1–1 avec le République d'Irlande, avec Sławomir Peszko; mais a concédé un but de Shane Long dans Temps d'arrêt.[144] Le 13 juin, ils ont battu Géorgie 4–0; avec un but de Milik et un triplé de Lewandowski.[145] Le 7 septembre, ils ont battu Gibraltar 8–1; avec Grosicki, Lewandowski et Milik marquant tous deux fois, et Jakub Błaszczykowski et Bartosz Kapustka.[146] Le 8 octobre, ils ont dessiné 2–2 avec Écosse, avec Lewandowski marquant un doublé.[147] Le 11 octobre, ils ont battu le République d'Irlande 2-1 avec des buts de Krychowiak et Lewandowski, assurant une qualification automatique pour le Euros.[148]

Jakub Błaszczykowski jouant pour la Pologne pendant la Euro 2016 match de quart de finale avec le Portugal, le 30 juin 2016.

Au Finales de l'UEFA Euro 2016, La Pologne a été attirée Groupe C; avec Allemagne, Irlande du Nord et Ukraine.[149]

Le premier match de la Pologne était avec Irlande du Nord, le 12 juin au Stade de Nice dans Joli; un match qu'ils ont gagné 1–0 avec un but de Arkadiusz Milik à la 51e minute.[150] Le prochain match était avec Allemagne au Stade de France dans Saint-Denis le 16 juin; avec la finition 0–0.[151] Le dernier match de groupe de la Pologne était avec Ukraine le 21 juin, au Stade Vélodrome dans Marseille, un match qu'ils ont gagné 1–0 avec un but de Jakub Błaszczykowski.[152] Dans le huitièmes de finale, La Pologne était attirée pour jouer la Suisse le 25 juin au Stade Geoffroy-Guichard dans Saint-Étienne. La Pologne a pris les devants grâce à un but de Błaszczykowski, mais a concédé un coup de pied de bicyclette de Xherdan Shaqiri à la 82e minute, terminant le match 1–1 dans le temps réglementaire. Après même temps supplémentaire ne pouvait pas briser la cravate; La Pologne a battu la Suisse dans un tir au pénalty, gagnant 5–4 aux tirs au but.[153][154] Le 30 juin, au Stade Vélodrome dans Marseille joué avec le Portugal dans le quarts de finale du tournoi; un match dans lequel la Pologne a pris la tête à la 2e minute grâce à un but de Robert Lewandowski avant de concéder un but de Renato Sanches à la 33e minute. Le match était de 1 à 1 même après le temps réglementaire et temps supplémentaire terminé; amenant ainsi le jeu aux pénalités. La Pologne a perdu le tir au pénalty, perd 5–3 avec Błaszczykowski ayant sauvé le penalty crucial.[155]

Robert Lewandowski, qui a terminé le Campagne de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018 avec 16 buts; battre le record de qualification européen pour les buts marqués et devenir le meilleur buteur de tous les temps pour la Pologne.[156]

Dans Qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018, La Pologne a été attirée Groupe E; avec Danemark, Monténégro, Roumanie, Arménie et Kazakhstan.[157]

Le match d'ouverture pour la Pologne était contre Kazakhstan le 4 septembre 2016, la Pologne a fait match nul 2–2, prenant une avance de 2–0 grâce aux buts de Bartosz Kapustka et Robert Lewandowski, mais ils ont concédé deux buts Sergei Khizhnichenko dans la seconde moitié.[158] Le 8 octobre, la Pologne a battu Danemark 3–2 avec Lewandowski marquant un triplé.[159] Trois jours plus tard, le 11 octobre, ils ont battu Arménie 2-1, avec des buts de Lewandowski et un propre but de Hrayr Mkoyan.[160] Le 11 novembre, la Pologne a battu Roumanie 3–0 avec Kamil Grosicki et Lewandowski (2) marquant les buts.[161] Le 26 mars 2017, la Pologne a battu Monténégro 2–1 avec Lewandowski et Łukasz Piszczek marquer les buts.[162] Le 10 juin, la Pologne a battu Roumanie 3–1 avec un triplé de Lewandowski.[163] Cependant, le 1er septembre, ils ont subi une défaite 4-0 contre Danemark, leur première défaite de leur campagne de qualification.[164] Trois jours plus tard, ils ont battu Kazakhstan 3-0 avec des buts de Arkadiusz Milik, Kamil Glik et Lewandowski.[165] Le 5 octobre, ils ont saccagé Arménie 6-1, avec des buts de Grosicki, Jakub Błaszczykowski, Rafał Wolski et un triplé de Lewandowski, qui est devenu le meilleur buteur de la Pologne dans le match.[166] Trois jours plus tard, le 8 octobre, la Pologne s'est officiellement qualifiée pour le tournoi avec une victoire de 4-2 Monténégro; avec des buts de Krzysztof Mączyński, Grosicki, Lewandowski et un but contre son camp Filip Stojković.[167]

Lewandowski a marqué 16 buts lors des qualifications; battre le record de pointage européen des qualifications et devenir le meilleur buteur de tous les temps de la Pologne.[168]

La formation de l'équipe nationale de Pologne avant le troisième et dernier match de groupe contre Japon; le 28 juin. La Pologne a remporté le match 1-0.[169]

2018: Catastrophe à la Coupe du monde

La Pologne a joué au Coupe du monde de football 2018, leur première Coupe du monde puisque 2006, dans Groupe H; contre Sénégal, Colombie et Japon.[170] Bien que le groupe soit considéré comme proche, la Pologne a été désignée comme favorite pour avancer.[171][172][173] En mai 2018, la Pologne a nommé le Escouade de 34 hommes, et le 4 juin, ils ont nommé la finale Équipe de 23 joueurs.[174][175] L'équipe comprenait plusieurs joueurs notables; comme l'attaquant d'élite Robert Lewandowski (jouant à sa première Coupe du monde), VfL Wolfsburg's vétéran milieu de terrain Jakub Błaszczykowski, Monaco défenseur Kamil Glik (victime d'une blessure deux semaines avant le début du tournoi), Napoli effronté Arkadiusz Milik et Juventus gardien de but Wojciech Szczęsny.[176]

Cependant, malgré tout cela et bien qu'il soit classé 8e du classement Classement FIFA avant le tournoi,[177] Le tournoi polonais a été globalement décevant; ils ont perdu contre le Sénégal dans le match d'ouverture, perdant 1–2 le 19 juin en Moscou.[178] Cinq jours plus tard, le 24 juin, ils ont perdu contre la Colombie en Kazan, perdant 0–3,[179] qui ont mis fin mathématiquement à leurs espoirs de qualification du groupe et, le 28 juin, ont battu le Japon 1-0 lors de leur dernier match de groupe en Volgograd.[180] La Pologne a terminé en bas de son groupe et, comme ses deux précédentes performances en 2002 et 2006, a enregistré deux défaites et n'a remporté que le dernier match.[181]

Qualifications de l'UEFA Nations League et de l'UEFA Euro 2020 2018-2019

Le tirage au sort de la phase de groupes de qualification a eu lieu le 2 décembre 2018 à Dublin, en République d'Irlande. Les 55 équipes ont été réparties en 10 groupes: cinq groupes de cinq équipes (groupes A – E) et cinq groupes de six équipes (groupes F – J). Classé n ° 10 du pot 1, la Pologne a été entraînée dans UEFA Euro 2020 Groupe G de qualification. Le groupe G se compose de six équipes: L'Autriche, Israël, Lettonie, Macédoine du Nord, Pologne et Slovénie,[182] où ils joueront les uns contre les autres à domicile et à l'extérieur dans un format à tour de rôle.[183]

Les deux meilleures équipes se qualifieront directement pour la finale. Contrairement aux éditions précédentes, les participants de la play-offs ne sera pas décidé sur la base des résultats de la phase de groupes de qualification, mais plutôt sur la base de leurs performances Ligue des Nations de l'UEFA 2018-19. En 2018, la Pologne est entrée dans le groupe 3 dans le Ligue des Nations A de l'UEFA 2018-19, avec le Portugal et l'Italie. La Pologne, qui n'était pas sortie du cauchemar choquant de la Coupe du monde 2018, a été reléguée à Ligue B avec deux défaites à domicile et deux nuls à l'extérieur, seulement pour être autorisé à rester sur Ligue A suite aux modifications des règles de l'UEFA.

Malgré cette mauvaise performance dans la Ligue des Nations, la Pologne a ouvert son Qualifications UEFA Euro 2020 par une seule marge 1-0 contre l'Autriche en Vienne remercié pour Krzysztof Piątek.[184] Trois jours plus tard, la Pologne a poursuivi son action en battant la Lettonie 2-0 à domicile.[185]

Le vendredi 7 juin 2019, la Pologne a battu la Macédoine du Nord avec une victoire peu impressionnante 1-0 par un seul but de Piątek, ce qui a fait que l'équipe a été critiquée pour sa mauvaise forme lors de cette victoire.[186] Le 10 juin 2019, la Pologne a mis à jour sa meilleure performance lors des qualifications pour l'UEFA Euro 2020, Israël 4-0 à Varsovie trois jours plus tard avec un but de Krzysztof Piątek, Robert Lewandowski, Kamil Grosicki et Damian Kądzior.[187]

La Pologne a poursuivi sa quête pour l'UEFA Euro 2020 par un match en visite contre la Slovénie mineure et devrait remporter un total de trois points en Ljubljana grâce à la performance peu impressionnante de la Slovénie. Malgré cela, le voyage de la Pologne en Slovénie s'est avéré être un cauchemar complet, l'équipe ayant subi une humiliante défaite 0-2 à l'extérieur.[188] Un match nul 0-0 à domicile contre l'Autriche signifiait que la première place de la Pologne avait été mise en banque et la Slovénie s'approchait très rapidement.[189]

En octobre, la Pologne a affronté deux adversaires, la Lettonie et la Macédoine du Nord, pour sa quête de l'UEFA Euro 2020. La Pologne a réussi une victoire convaincante 3-0 à l'extérieur contre les ménés de Lettonie, éliminant les Lettons de la compétition.[190] Étonnamment, la défaite choc de la Slovénie à l'extérieur contre la Macédoine du Nord a soulagé la pression pour la Pologne, la Slovénie étant tombée de la deuxième à la quatrième place, a donné aux Polonais un avantage pour se qualifier.[191] Finalement, la Pologne a battu la Macédoine du Nord 2-0 à domicile,[192] et avec la Slovénie est tombé un obstacle aux Autrichiens sur le sol slovène,[193] La Pologne s'est qualifiée pour la compétition pour la quatrième histoire de participation consécutive.

2020: UEFA Euro 2020 (joué en 2021 en raison de Pandémie de covid-19)

Kamil Glik, jouant comme centre du dos pour la Pologne

La Pologne jouera en juin 2021 à Bilbaode San Mamés et Dublinde Stade Aviva.[194] Le tirage au sort a mis la Pologne contre deux adversaires très forts et difficiles, les hôtes Espagne et Suède, aux côtés du vainqueur de Voie de barrage B. Les deux meilleures équipes de chaque groupe passeront en huitièmes de finale, ainsi que les quatre meilleurs finalistes choisis parmi les équipes classées troisièmes.

Qualifications de l'UEFA Nations League 2020-2021 et de la Coupe du monde 2022

Être autorisé à rester Ligue A, La Pologne a été tirée contre Italie, Pays-Bas et Bosnie Herzégovine. La performance de ce tournoi serait doublée dans le cadre du prochain Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 comme campagnes éliminatoires. La Pologne cherchait également sa première victoire et une possible meilleure finition afin d'obtenir une éventuelle place en séries éliminatoires au cas où elle ne pourrait pas se qualifier directement pour Coupe du monde de football 2022.

La Pologne a commencé ses matchs de championnat sans Lewandowski. Lors de leur premier match, un match à l'extérieur contre les Néerlandais, les Polonais ont déçu avec une défaite 0-1.[195] Ensuite, la Pologne a dû faire un autre voyage à l'extérieur, cette fois contre le dur rival bosniaque, qui détenait l'Italie 1–1 auparavant et était mieux préparée avec l'arrivée de Edin Džeko. Cependant, la Pologne a réussi un retour, après avoir été un but vers le bas, Kamil Glik et Kamil Grosicki a transformé le déficit pour battre la Bosnie 2-1, ce qui était la victoire historique de la Pologne dans la Ligue des Nations.[196] En octobre, la Pologne a accueilli l'Italie et la Bosnie à domicile, et les Polonais ont obtenu quatre points, un match nul vierge avec l'Italie avant une importante victoire 3-0 contre la Bosnie avec Lewandowski marquant 2 et Karol Linetty marquant 1, occupant temporairement la première place du groupe.[197][198] Cependant, lorsque les matchs ont repris en novembre, la Pologne a dû faire face à plus de difficultés lorsqu'elle s'est dirigée contre l'Italie à l'extérieur, et s'est inclinée avec une défaite 0-2 alors que l'Italie avait déjà été épuisée par la peste COVID-19, la Pologne a donc perdu toute chance de déterminer dans leur quête pour la finale de la Ligue des Nations.[199] Avec une opportunité très mince, la Pologne a abandonné et a perdu contre les Pays-Bas 1–2 à domicile, terminant à la troisième place et restera dans la même ligue pour le Ligue des Nations de l'UEFA 2022–23 saison.[200]

Record compétitif

Jan Tomaszewski (à gauche) et Henryk Kasperczak après le match pour la 3e place Pologne-Brésil, Coupe du Monde de la FIFA 1974
UEFA Euro 2012 à Varsovie
Hymne polonais pendant la République tchèque - Pologne, UEFA Euro 2012
Krzysztof Mączyński jouant pour l'équipe nationale en 2013
Le Portugal contre la Pologne lors du match des quarts de finale de l'UEFA Euro 2016
Équipe de la Coupe du monde 2018 comprenant Grzegorz Krychowiak (10), Artur Jędrzejczyk (3), Rafał Kurzawa (21), Kamil Glik (15), Jan Bednarek (5), Łukasz Fabiański (22), Bartosz Bereszyński (18), Jacek Góralski ( 6), Piotr Zieliński (19), Robert Lewandowski (9), Kamil Grosicki (11).

Coupe du monde Fifa

Record de la Coupe du Monde de la FIFARecord de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA
AnRondPositionnerPldW*LGFGéorgiePldWLGFGéorgie
Uruguay 1930N'a pas entréParticipation refusée
Italie 1934N'a pas été éligible100112
France 1938Tour 111ème100156210141
Brésil 1950N'a pas entréParticipation refusée
la Suisse 1954RetiréRetiré
Suède 1958N'a pas été éligible530297
Chili 1962201123
Angleterre 196662221110
Mexique 19706402198
Allemagne de l'Ouest 1974Troisième place3e7601165421163
Argentine 19782ème round5e6312666510174
Espagne 1982Troisième place3e73311154400122
Mexique 1986Huitièmes de finale14e4112176321106
Italie 1990N'a pas été éligible621348
États-Unis 1994103251015
France 199883141012
Corée du Sud Japon 2002Phase de groupes25e310237106312111
Allemagne 200621e31022410802279
Afrique du Sud 2010N'a pas été éligible103251914
Brésil 2014103431812
Russie 2018Phase de groupes25e310225108112814
Qatar 2022Être déterminéÊtre déterminé
Canada Mexique États-Unis 2026
TotalTroisième place8/2134165134645116602135228141

jeux olympiques

Nation (s) hôte (s) - AnnéeRésultatPldWRÉ*LGFGéorgie
Grèce 1896pas de tournoi olympique de football
France 1900N'a pas entré
États-Unis 1904
Royaume-Uni 1908
Suède 1912
Belgique 1920
France 1924Tour 1100105
Pays-Bas 1928N'a pas été éligible
États-Unis 1932pas de tournoi olympique de football
Allemagne nazie 1936Quatrième place42021110
Royaume-Uni 1948N'a pas été éligible
Finlande 1952Tour 1210123
Australie 1956N'a pas été éligible
Italie 1960Phase de groupes310275
Japon 1964N'a pas été éligible
Mexique 1968
Allemagne de l'Ouest 1972Médaillés d'or7610215
Canada 1976Médaillés d'argent5311115
Union soviétique 1980N'a pas été éligible
États-Unis 1984
Corée du Sud 1988
Puisque 1992Voir Équipe olympique de football de Pologne
Total6/222213275233

Championnat d'Europe de l'UEFA

Record du Championnat d'Europe de l'UEFADossier de qualification
AnRésultatPositionnerPldWRÉ*LGFGéorgiePldWRÉ*LGFGéorgie
France 1960N'a pas été éligible200227
Espagne 1964200204
Italie 19686312139
Belgique 19726222106
République fédérative socialiste de Yougoslavie 1976632195
Italie 19808521134
France 1984612369
Allemagne de l'Ouest 19888323911
Suède 1992623186
Angleterre 1996103431412
Belgique Pays-Bas 20008413128
le Portugal 20048413117
L'Autriche la Suisse 2008Phase de groupes14e301214148422412
Pologne Ukraine 2012302123Qualifié en tant qu'hôtes
France 2016Quarts de finale5e523042106313310
L'Europe  2020Qualifié10811185
Allemagne 2024Être déterminéÊtre déterminé
TotalQuarts de finale3/151126379104472729171113

Ligue des Nations de l'UEFA

Ligue des Nations de l'UEFA record
AnDivisionGrouperPldWLGFGéorgieP / RRang
le Portugal 2018–19UNE3402246Même position10e
Italie 2020–21UNE1621366Même position10e
2022–23UNEÊtre déterminé
Total10235101210e

Historique du classement de la FIFA

La source:[201]

199319941995199619971998199920002001200220032004200520062007200820092010201120122013201420152016201720182019
28293353483132433334252522242234587366557641341572019

Honneurs

  • Quarts de finale (5ème place): 2016

Image d'équipe

Noms

L'officiel Code pays FIFA car la Pologne est POL. Cette abréviation est utilisée pour identifier l'équipe dans la FIFA, l'UEFA et d'autres matches. La même abréviation est également utilisée sous le Organisation internationale de normalisation. "Équipe nationale polonaise de football" peut être traduit en polonais comme "Reprezentacja Polski w piłce nożnej". Les surnoms de l'équipe incluent"Biało-czerwoni"qui signifie" Les blancs-rouges "et"Orły"qui se traduit par" The Eagles ". Ce sont les noms les plus courants donnés à l'équipe nationale de football polonaise. En anglais, l'équipe est également largement connue sous le nom de" White Eagles ", basé sur les armoiries nationales de la Pologne.

Kits nationaux

Les kits nationaux de Pologne reflètent les couleurs de la drapeau national qui sont blancs et rouges. Mis à part des détails mineurs (dans les années 1920, les chaussettes du kit pour la maison étaient rayées), le design reste inchangé depuis 1921. Le kit pour la maison se compose d'une chemise blanche, d'un short rouge et de chaussettes blanches; le kit extérieur est tout rouge (bien que parfois porté avec un short blanc). Dans les rares occasions où les kits à domicile et à l'extérieur se heurtent à ceux de l'adversaire, un troisième kit de couleurs est disponible, généralement en noir ou en bleu (actuellement bleu marine avec des manches blanc-rouge).

Le kit est traditionnellement orné du armoiries de la Pologne, c'est-à-dire l'aigle blanc couronné. Jusqu'en 2006, les armoiries ne comportaient que l'inscription «POLSKA» en majuscules au-dessus de l'aigle, et non, comme dans de nombreuses autres équipes nationales, le logo de la fédération nationale de football. Le Euro 2012 les kits ont été les premiers à arborer le logo du PZPN. Lorsque le kit a été lancé pour la première fois, il n'incluait pas les armoiries, mais il a été restauré peu de temps après. Depuis 2009, les kits sont fournis par Nike.

Partisans

Écharpe de Pologne

L'équipe polonaise bénéficie d'un large soutien en Pologne et parmi la diaspora polonaise du monde entier. Certains fans de l'équipe seraient fanatiques et souvent violents, avec des liens avec Syndicats du crime organisé polonais.[202] Les supporteurs de l'équipe ont été impliqués dans un certain nombre d'incidents, comme lors de UEFA Euro 2012, qui s'est tenue en Pologne, lorsque les supporters polonais et russes se sont affrontés avant la rencontre entre les équipes des deux pays.[citation requise]

Le chant remarquable parmi les fans polonais est "Polska, bialoczerwoni"(" Pologne, le blanc et le rouge ").[203] Styrmir Gislason, le chef de l'Association des fans de football islandais, a déclaré que l'Islande Coup de tonnerre viking Le chant a été inspiré par les chants du football polonais.[204]

Fournisseurs de kits

Fournisseur de kitPoint final
Pologne Polsport0000−1974
Allemagne Adidas1974–1992
Royaume-Uni Amiral1992–1993
Italie Loto1993–1994
Allemagne Puma1994–1996
États-Unis Nike1996–1998
Allemagne Adidas1999
Allemagne Puma1999–2000
Pologne Tico2000
Allemagne Puma2001–2009
États-Unis Nike2009–

Stades

Principaux stades

Stade de Silésie dans Chorzów a été construit en 1956 et peut accueillir 47 246 personnes. Le record de fréquentation est venu le 20 octobre 1956, lorsque 100000 fans ont assisté à un match entre la Pologne et le Union soviétique, avec la Pologne gagnant 2–1. Cela détient le record du plus grand nombre de spectateurs à regarder la Pologne. Le stade a été rénové pour accueillir 55 211 places et a été rouvert en octobre 2017. En 1993, le stade a été désigné comme stade officiel de l'équipe nationale de Pologne.

Plus de 100000 fans ont assisté à un match dans l'ancien stade de Varsovie. Un nouveau Stade national a été construit à Varsovie avec une capacité prévue de 58 580 sièges. Suivant UEFA Euro 2012, il a été utilisé pour tous les matches de qualification et certains matches amicaux de l'équipe nationale de Pologne.

Autres stades

L'équipe nationale de football de Pologne joue des matchs sélectionnés dans d'autres grands stades polonais, notamment:

Résultats et calendrier

2020

4 septembre 2020 (2020-09-04) Ligue des Nations de l'UEFA 2020-2021 Pays-Bas 1–0  PologneAmsterdam, Pays-Bas
20:45Bergwijn Objectif 61'SignalerStade: Aréna Johan Cruyff
Participation: 0
Arbitre: Georgi Kabakov (Bulgarie)
7 septembre 2020 (2020-09-07) Ligue des Nations de l'UEFA 2020-2021 Bosnie Herzégovine 1–2  PologneZenica, Bosnie-Herzégovine
20:45Signaler
Stade: Bilino Polje
Participation: 0
Arbitre: Cüneyt Çakır (dinde)
7 octobre 2020 (2020-10-07) Amical Pologne 5–1  FinlandeGdańsk, Pologne
20:45Grosicki Objectif 9'18'28'
Piątek Objectif 53'
Milik Objectif 87'
SignalerNiskanen Objectif 68'Stade: Stadion Energa Gdańsk
Arbitre: Michal Ocenáš (Slovaquie)
11 novembre 2020 (2020-11-11) Amical Pologne 2–0  UkraineChorzów, Pologne
20:45
SignalerStade: Stade de Silésie
Participation: 0
Arbitre: Manuel Schüttengruber (L'Autriche)
18 novembre 2020 (2020-11-18) Ligue des Nations de l'UEFA 2020-2021 Pologne 1–2  Pays-BasChorzów, Pologne
20:45Signaler
Stade: Stade de Silésie
Participation: 0
Arbitre: Orel Grinfeld (Israël)

2021

28 mars 2021 (2021-03-28) Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Pologne v  AndorreTBC, Pologne
Stade: À confirmer
31 mars 2021 (2021-03-31) Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Angleterre v  PologneTBC, Angleterre
Stade: À confirmer
À confirmer Amical Pologne v  RussieTBC, Pologne
Stade: [À confirmer
À confirmer Amical Pologne v  IslandeTBC, Pologne
Stade: [À confirmer
14 juin 2021 (2021-06-14) UEFA Euro 2020 Pologne v  SlovaquieDublin, Irlande
Signaler
19 juin 2021 (2021-06-19) UEFA Euro 2020 Espagne v  PologneBilbao, Espagne
Signaler
23 juin 2021 (2021-06-23) UEFA Euro 2020 Suède v  PologneDublin, Irlande
Signaler
2 septembre 2021 (2021-09-02) Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Pologne v  AlbanieTBC, Pologne
Stade: À confirmer
9 octobre 2021 (2021-10-09) Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Pologne v  Saint MarinTBC, Pologne
Stade: À confirmer
15 novembre 2021 (2021-11-15) Qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2022 Pologne v  HongrieTBC, Pologne
Stade: À confirmer

Personnel d'encadrement

PositionnerNom
L'entraîneur-chefPologne Jerzy Brzęczek
Assistant de l'entraîneurPologne Tomasz Mazurkiewicz
Entraîneur des gardiens de butPologne Andrzej Woźniak
Prof de fitnessPologne Leszek Dyja

Joueurs

Effectif actuel

Les joueurs suivants ont été appelés pour le match amical contre Ukraine et le Ligue des Nations de l'UEFA matchs contre Italie et Pays-Bas les 11, 15 et 18 novembre 2020.


Casquettes et buts mis à jour au 18 novembre 2020 après le match contre Pays-Bas.
Casquettes et buts comprenant tous les matchs officiellement reconnus par PZPN (y compris ceux non reconnus par la FIFA).

Non.Pos.JoueurDate de naissance (âge)CasquettesButsclub
221GKŁukasz Fabiański (1985-04-18) 18 avril 1985 (35 ans)550Angleterre West Ham United
11GKWojciech Szczęsny (1990-04-18) 18 avril 1990 (30 ans)490Italie Juventus
121GKŁukasz Skorupski (1991-05-05) 5 mai 1991 (29 ans)40Italie Bologne

152DFKamil Glik (1988-02-03) 3 février 1988 (32 ans)796Italie Bénévent
132DFMaciej Rybus (1989-08-19) 19 août 1989 (31 ans)582Russie Lokomotiv Moscou
182DFBartosz Bereszyński (1992-07-12) 12 juillet 1992 (28 ans)280Italie Sampdoria
52DFJan Bednarek (1996-04-12) 12 avril 1996 (24 ans)271Angleterre Southampton
42DFTomasz Kędziora (1994-06-11) 11 juin 1994 (26 ans)210Ukraine Dynamo Kiev
242DFArkadiusz Reca (1995-06-17) 17 juin 1995 (25 ans)120Italie Crotone
32DFSebastian Walukiewicz (2000-04-05) 5 avril 2000 (20 ans)30Italie Cagliari
22DFPaweł Bochniewicz (1996-01-30) 30 janvier 1996 (24 ans)20Pays-Bas Heerenveen
252DFRobert Gumny (1998-06-04) 4 juin 1998 (22 ans)10Allemagne Augsbourg

113MFKamil Grosicki (1988-06-08) 8 juin 1988 (32 ans)8017Angleterre West Bromwich Albion
103MFGrzegorz Krychowiak (1990-01-29) 29 janvier 1990 (30 ans)754Russie Lokomotiv Moscou
203MFPiotr Zieliński (1994-05-20) 20 mai 1994 (26 ans)566Italie Napoli
143MFMateusz Klich (1990-06-13) 13 juin 1990 (30 ans)302Angleterre Leeds United
83MFKarol Linetty (1995-02-02) 2 février 1995 (25 ans)302Italie Turin
63MFJacek Góralski (1992-09-21) 21 septembre 1992 (28 ans)171Kazakhstan Kairat
193MFSebastian Szymański (1999-05-10) 10 mai 1999 (21 ans)101Russie Dynamo Moscou
213MFKamil Jóźwiak (1998-04-22) 22 avril 1998 (22 ans)91Angleterre Comté de Derby
163MFJakub Moder (1999-04-07) 7 avril 1999 (21 ans)61Pologne Lech Poznań
173MFPrzemysław Płacheta (1998-03-23) 23 mars 1998 (22 ans)20Angleterre Norwich City

94FWRobert Lewandowski (capitaine) (1988-08-21) 21 août 1988 (32 ans)11663Allemagne Bayern Munich
74FWArkadiusz Milik (1994-02-28) 28 février 1994 (26 ans)5615Italie Napoli
234FWKrzysztof Piątek (1995-07-01) 1er juillet 1995 (25 ans)157Allemagne Hertha BSC

Rappels récents

Les joueurs suivants ont été appelés pour l'équipe nationale au cours des 12 derniers mois.

Pos.JoueurDate de naissance (âge)CasquettesButsclubDernière commande
GKBartłomiej Drągowski (1997-08-19) 19 août 1997 (23 ans)10Italie Fiorentinav.  Ukraine, 11 novembre 2020 COV

DFRafał Pietrzak (1992-01-30) 30 janvier 1992 (28 ans)30Pologne Lechia Gdańskv.  Finlande, 7 octobre 2020
DFAlan Czerwiński (1993-02-02) 2 février 1993 (27 ans)10Pologne Lech Poznańv.  Finlande, 7 octobre 2020
DFArtur Jędrzejczyk (1987-11-04) 4 novembre 1987 (33 ans)403Pologne Legia Varsoviev.  Finlande, 7 octobre 2020 INJ

MFDamian Kądzior (1992-06-16) 16 juin 1992 (28 ans)61Espagne Eibarv.  Ukraine, 11 novembre 2020 OTH
MFJakub Kamiński (2002-06-05) 5 juin 2002 (18 ans)00Pologne Lech Poznańv.  Ukraine, 11 novembre 2020 INJ
MFMichał Karbownik (2001-03-13) 13 mars 2001 (19 ans)30Pologne Legia Varsoviev.  Ukraine, 11 novembre 2020 COV
MFPrzemysław Frankowski (1995-04-12) 12 avril 1995 (25 ans)101États-Unis le feu de Chicagov.  Finlande, 7 octobre 2020 INJ

FWAdam Buksa (1996-07-12) 12 juillet 1996 (24 ans)00États-Unis Révolution de la Nouvelle-Angleterrev.  Pays-Bas, 4 septembre 2020 PRÉ

OTH Retiré de l'équipe pour d'autres raisons.
INJ Retiré de l'équipe en raison d'une blessure.
PRÉ Équipe préliminaire.
RET Retiré de l'équipe nationale.
U21 A rejoint l'équipe nationale de Pologne de football des moins de 21 ans

Équipes précédentes

Joueurs notables

Les joueurs qui ont joué au moins 50 fois pour l'équipe nationale ou qui ont marqué au moins 10 buts.

  • Gras - Indique un joueur avec au moins 50 sélections et 10 buts.

Records en tête-à-tête de la Pologne

Statistiques mises à jour au 19 novembre 2020. Liste comprenant tous les matchs officiellement reconnus par le PZPN (y compris ceux non reconnus par la FIFA)

Clé
Solde positif (plus de victoires)
Équilibre neutre (Victoires = Pertes)
Solde négatif (plus de pertes)
Adversaire
Pld
W

L
GF
Géorgie
GD
Confédération
 Albanie11731147+7UEFA
 Algérie220061+5CAF
 Andorre110040+4UEFA
 Argentine113261218-6CONMEBOL
 Arménie7511154+11UEFA
 Australie100112-1AFC
 L'Autriche105231917+2UEFA
 Azerbaïdjan6510201+19UEFA
 Biélorussie6222910-1UEFA
 Belgique197662620+6UEFA
 Bolivie220031+2CONMEBOL
 Bosnie Herzégovine541093+3UEFA
 Brésil121291937-18CONMEBOL
 Bulgarie2512944730+17UEFA
 Cameroun302103-3CAF
 Canada6600204+16CONCACAF
 Chili1010220CONMEBOL
 RP Chine220020+2AFC
 Colombie6204810-2CONMEBOL
 Costa Rica330083+5CONCACAF
 Croatie511337-4UEFA
 Cuba1010000CONCACAF
 Chypre7430145+9UEFA
 République Tchèque/ Tchécoslovaquie2774163353-20UEFA
 Danemark2382133849-11UEFA
 Equateur311154+1CONMEBOL
 Egypte201104-4CAF
 Angleterre1917111130-19UEFA
 Estonie9711184+14UEFA
 Îles Féroé3300121+11UEFA
 Finlande3322837226+42UEFA
 France163581827-9UEFA
 Géorgie5401134+9UEFA
 Allemagne de l'est199462627-1UEFA
 Allemagne/ Allemagne de l'Ouest2117131234-22UEFA
 Ghana110040+4CAF
 Gibraltar2200151+14UEFA
 Grèce1710433012+18UEFA
 Guatemala211032+1CONCACAF
 Haïti3201113+8CONCACAF
 Hongrie3284203987-48UEFA
 Islande6510135+8UEFA
 Inde110021+1AFC
 L'Iran330062+4AFC
 Irak522173+4AFC
 République d'Irlande28111164430+14UEFA
 Israël137423215+17UEFA
 Italie183871023-13UEFA
 Côte d'Ivoire110031+2CAF
 Japon75021410+4AFC
 Kazakhstan5410123+9UEFA
 Corée du Nord211072+5AFC
 Corée du Sud311156-1AFC
 Koweit211031+2AFC
 Lettonie1511224015+25UEFA
 Libye110050+5CAF
 Liechtenstein110020+2UEFA
 Lituanie11542178+9UEFA
 Luxembourg7610265+21UEFA
 Macédoine du Nord5410112+9UEFA
 Malte4400130+13UEFA
 Mexique8323913-4CONCACAF
 Moldavie6510102+8UEFA
 Monténégro422096+3UEFA
 Maroc522193+6CAF
 Pays-Bas173681724-7UEFA
 Nouvelle-Zélande211020+2OFC
 Nigeria100101-1CAF
 Irlande du Nord104241413+1UEFA
 Norvège1912345826+32UEFA
 Paraguay100104-4CONMEBOL
 Pérou330092+7CONMEBOL
 le Portugal133551318-5UEFA
 Roumanie36715145756+1UEFA
 Russie/ Union soviétique184591733-16UEFA
 Saint Marin8800331+32UEFA
 Arabie Saoudite330052+3AFC
 Écosse103521413+1UEFA
 Sénégal100112-1CAF
 Serbie/ Yougoslavie2610795154-3UEFA
 Singapour110061+5AFC
 Slovaquie83141312+1UEFA
 Slovénie8332990UEFA
 Afrique du Sud2101110CAF
 Espagne10118827-19UEFA
 Suède2684143756-19UEFA
  la Suisse114612112+9UEFA
 Thaïlande110031+2AFC
 Tunisie430192+7CAF
 dinde1711333912+27UEFA
 Ukraine9423119+2UEFA
 Emirats Arabes Unis220092+7AFC
 Uruguay412145-1CONMEBOL
 États-Unis177373622+14CONCACAF
 Pays de Galles8521105+5UEFA
Total846

Gestionnaires

Remarque: Imre Pozsonyi et Leo Beenhakker étaient les seuls managers étrangers à avoir entraîné l'équipe nationale de football de Pologne.

Directeurs de l'équipe nationale de Pologne depuis 1922[206]deà
Jesza Poszony1921-01-011921-12-18
Józef Szkolnikowski1921-03-121922-05-14
Józef Lustgarten1922-05-141922-09-03
Kazimierz Glabisz1923-06-031923-11-01
Adam Obrubański1924-08-101924-08-31
Tadeusz Kuchar1925-07-191925-07-19
Tadeusz Synowiec1925-08-301927-06-19
Tadeusz Kuchar1928-06-101928-06-10
Stefan Loth1928-07-011931-10-25
Józef Kałuża1932-05-291939-08-27
Henryk Reyman1947-06-111947-08-31
Andrzej Przeworski1947-09-141947-10-26
Zygmunt Alfus1948-04-041948-09-19
Andrzej Przeworski1948-10-101948-10-17
Mieczysław Szymkowiak1949-05-081949-11-06
Mieczysław Szymkowiak1950-05-011950-10-22
Ryszard Koncewicz1953-05-101956-07-22
Alfred Nowakowski1956-08-261956-08-26
Czesław Krug1956-10-281956-11-16
Henryk Reyman1957-05-191958-10-05
Czesław Krug1959-05-201962-11-28
Wiesław Motoczyński1963-05-151965-11-01
Ryszard Koncewicz1966-01-051966-01-05
Antoni Brzeżańczyk1966-05-031966-07-05
Alfred Nowakowski1966-09-111966-10-22
Michał Matyas1966-11-171967-10-29
Ryszard Koncewicz1968-04-241970-10-25
Kazimierz Górski1971-05-051976-07-31
Jacek Gmoch1976-10-161978-09-06
Ryszard Kulesza1978-10-111980-12-07
Antoni Piechniczek1981-01-251986-06-16
Wojciech Łazarek1986-10-071989-06-03
Andrzej Strejlau1989-08-231993-09-22
Lesław Ćmikiewicz1993-10-131993-11-17
Henryk Apostel1994-02-091995-11-15
Władysław Stachurski1996-02-191996-05-01
Antoni Piechniczek1996-06-021997-05-31
Krzysztof Pawlak1997-06-141997-06-14
Janusz Wójcik1997-09-061999-10-09
Jerzy Engel2000-01-262002-06-14
Zbigniew Boniek2002-07-152002-11-20
Paweł Janas2003-02-122006-06-20
Leo Beenhakker2006-07-112009-09-10
Stefan Majewski2009-09-172009-10-28
Franciszek Smuda2009-10-292012-06-16
Waldemar Fornalik2012-07-102013-10-16
Adam Nawałka2013-10-262018-07-30
Jerzy Brzęczek2018-08-01

Voir également

Remarques

  1. ^ En fait, il y avait une réunion précédente mentionnée par la presse à Cracovie en 1892, bien qu'aucun détail ne soit connu

Les références

  1. ^ "Le classement mondial FIFA / Coca-Cola". FIFA. 10 décembre 2020. Récupéré 10 décembre 2020.
  2. ^ Les classements Elo changent par rapport à il y a un an. "Classement Elo du football mondial". eloratings.net. 10 décembre 2020. Récupéré 10 décembre 2020.
  3. ^ "Classements Elo au 10 septembre 1975". international-football.net.
  4. ^ une b Leszek Mazan (2006). «Buffalo Bill na Błoniach». Polityka (en polonais). 2544 (9): 82–84.
  5. ^ Zbigniew Chmielewski (2003). "Obok Czarnych znak Pogoni". Polityka (en polonais). 2414 (33).
  6. ^ une b "La Pologne rend hommage au footballeur national assassiné lors de l'Holocauste" Israël HaYom, 11 juin 2019.
  7. ^ Radosław Kossakowski, Przemysław Nosal, Wojciech Woźniak (2020). Politique, idéologie et football Fandom; La transformation de la Pologne moderne
  8. ^ Bolchover, David (6 mai 2019). "Se souvenir de la crème des talents juifs du football tués lors de l'Holocauste". Le gardien.
  9. ^ Henryk Vogler (1994). Wyznanie mojżeszowe: wspomnienia z utraconego czasu. page 16: Państwowy Instytut Wydawniczy. p. 123. ISBN 83-06-02355-2.CS1 maint: emplacement (lien)
  10. ^ Eldad Beck (8 août 2010). "L'antisémitisme redouté avant l'Euro 2012". Ynetnews.
  11. ^ Thomas Urbain, "Football" Uniquement pour les Allemands ", dans le métro et à Auschwitz: Championnats en Pologne occupée", à Le football européen pendant la Seconde Guerre mondiale. Ed. M. Herzog / F. Brändle. Oxford 2018, p. 367.
  12. ^ ""Banda czworga ", czyli afera na Okęciu". Récupéré 9 juillet 2018.
  13. ^ une b FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Groupes - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  14. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Matches - Italie-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  15. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Matches - Pologne-Cameroun - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  16. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Matches - Pologne-Pérou - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  17. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Matches - Pologne-Belgique - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  18. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Espagne 1982 ™ - Matches - Pologne-Union soviétique - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  19. ^ Alsos, janv. "Planet World Cup - 1982 - Demi-finale - Italie v Pologne". www.planetworldcup.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  20. ^ Alsos, janv. "Coupe du monde de la planète - 1982 - Play-Off 3ème / 4ème place - Pologne - France". www.planetworldcup.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  21. ^ "Qualifications pour la Coupe du monde 1986". www.rsssf.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  22. ^ "COUPE DU MONDE 1986". www.allworldcup.narod.ru. Récupéré 9 juillet 2018.
  23. ^ "COUPE DU MONDE 1986". www.allworldcup.narod.ru. Récupéré 9 juillet 2018.
  24. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 ™ - Groupes - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  25. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 ™ - Matches - Maroc-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  26. ^ Alsos, janv. "Coupe du Monde Planète - 1986 - Groupe F - Pologne / Portugal". www.planetworldcup.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  27. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 ™ - Matches - Angleterre-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  28. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 ™ - Matches - Portugal-Maroc - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  29. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1986 ™ - Matches - Brésil-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 9 juillet 2018.
  30. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990 ™ - Groupes - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  31. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  32. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  33. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  34. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  35. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  36. ^ "COUPE DU MONDE 1990". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  37. ^ "Qualifications pour la Coupe du monde 1994". 11 mai 2011. Récupéré 7 juillet 2018.
  38. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  39. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  40. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  41. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  42. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  43. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  44. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  45. ^ "Qualification de la Coupe du monde 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  46. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  47. ^ "QUALIFICATION DE LA COUPE DU MONDE 1994". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  48. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  49. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Israël-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  50. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Pologne-Azerbaïdjan - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  51. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Pologne-France - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  52. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Roumanie-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  53. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Pologne-Israël - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  54. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Pologne-Slovaquie - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  55. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - France-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  56. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Slovaquie-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  57. ^ uefa.com. "UEFA EURO 1996 - Histoire - Azerbaïdjan-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  58. ^ "Qualifications pour la Coupe du monde 1998". www.rsssf.com. Récupéré 7 juillet 2018.
  59. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  60. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  61. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  62. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  63. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  64. ^ "UEFA - PRÉLIMINAIRES DE LA COUPE DU MONDE DE LA FIFA 1998". allworldcup.narod.ru. Récupéré 7 juillet 2018.
  65. ^ "L'équipe nationale de football de Moldavie a perdu contre la Pologne 0: 3, le 7 octobre 1997". eu-football.info. Récupéré 7 juillet 2018.
  66. ^ "L'équipe nationale de football de Géorgie a battu la Pologne 3: 0, le 11 octobre 1997". eu-football.info. Récupéré 7 juillet 2018.
  67. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Corée / Japon 2002 ™ - Groupes". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  68. ^ «Pologne c Arménie, 28 mars 2001». 11v11.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  69. ^ "Biélorussie contre Pologne, 5 septembre 2001". 11v11.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  70. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Corée / Japon 2002 - Groupes". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  71. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Corée / Japon 2002 - Matchs - République de Corée-Pologne". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  72. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Corée / Japon 2002 - Matches - Portugal-Pologne". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  73. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Corée / Japon 2002 - Matches - Pologne-USA". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  74. ^ une b "Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 - Groupes". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  75. ^ "Coupe du monde (Sky Sports)". skysports.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  76. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 ™". 4 février 2009. Récupéré 6 juillet 2018.
  77. ^ Glendenning, Barry (8 septembre 2004). "Pologne 1 - 2 Angleterre". theguardian.com. Guardian News and Media Limited. Récupéré 6 juillet 2018.
  78. ^ "Angleterre 2-1 Pologne". bbc.co.uk. British Broadcasting Corporation. 12 octobre 2005. Récupéré 6 juillet 2018.
  79. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 - Groupes". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  80. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006 - Groupes". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  81. ^ (www.dw.com), Deutsche Welle. "La surprise sud-américaine place l'Équateur même avec l'Allemagne | DW | 9 juin 2006". DW.COM. Récupéré 6 juillet 2018.
  82. ^ "Allemagne 1-0 Pologne". 14 juin 2006. Récupéré 6 juillet 2018.
  83. ^ "Équateur 3-0 Costa Rica". bbc.co.uk. British Broadcasting Corporation. 15 juin 2006. Récupéré 6 juillet 2018.
  84. ^ "Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 ™ - Actualités - COSTA RICA 1-2 POLOGNE". FIFA.com. Fédération Internationale de Football Association. Récupéré 6 juillet 2018.
  85. ^ "Costa Rica 1-2 Pologne". bbc.co.uk. British Broadcasting Corporation. 20 juin 2006. Récupéré 6 juillet 2018.
  86. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  87. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Finlande - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  88. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Serbie - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  89. ^ uefa.com (7 octobre 2006). "UEFA EURO 2008 - Histoire - Kazakhstan-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  90. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Portugal - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  91. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Belgique-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  92. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Azerbaïdjan - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  93. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Arménie - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  94. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Azerbaïdjan-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  95. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Arménie-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  96. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Portugal-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  97. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Finlande-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  98. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Kazakhstan - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  99. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Pologne-Belgique - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  100. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Serbie-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  101. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Portugal-Finlande - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  102. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2008 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  103. ^ uefa.com (8 juin 2008). "UEFA EURO 2008 - Histoire - Allemagne-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  104. ^ "Autriche 1-1 Pologne". 12 juin 2008. Récupéré 6 juillet 2018.
  105. ^ uefa.com (12 juin 2008). "UEFA EURO 2008 - Histoire - Autriche-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 6 juillet 2018.
  106. ^ "Pologne 0-1 Croatie". 16 juin 2008. Récupéré 6 juillet 2018.
  107. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Groupes - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  108. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Pologne-Slovénie - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  109. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Saint-Marin-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  110. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Pologne-République tchèque - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  111. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Slovaquie-Pologne - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  112. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Irlande du Nord-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  113. ^ Mole, Giles (2 avril 2009). "Tour de qualification pour la Coupe du monde européenne: la Pologne a mis 10 devant le triste Saint-Marin". ISSN 0307-1235. Récupéré 5 juillet 2018.
  114. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Pologne-Saint-Marin - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  115. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Pologne-Irlande du Nord - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  116. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Slovénie-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  117. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - République tchèque-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  118. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010 ™ - Matches - Pologne-Slovaquie - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  119. ^ une b uefa.com. "UEFA EURO 2012 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  120. ^ "Pologne 1-1 Grèce". BBC Sport. 8 juin 2012. Récupéré 5 juillet 2018.
  121. ^ uefa.com (8 juin 2012). "UEFA EURO 2012 - Histoire - Pologne-Grèce - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  122. ^ uefa.com (12 juin 2012). "UEFA EURO 2012 - Histoire - Pologne-Russie - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  123. ^ Wilson, Paul (12 juin 2012). "Euro 2012: Pologne 1-1 Russie | Rapport de match du Groupe A". le gardien. Récupéré 5 juillet 2018.
  124. ^ "République tchèque 1-0 Pologne". BBC Sport. 16 juin 2012. Récupéré 5 juillet 2018.
  125. ^ Hytner, David (16 juin 2012). "République tchèque 1-0 Pologne | Rapport du match de l'Euro 2012". le gardien. Récupéré 5 juillet 2018.
  126. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™ - Groupes - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  127. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Monténégro-Pologne - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  128. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Pologne-Moldavie - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  129. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Pologne-Angleterre - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  130. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Pologne-Ukraine - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  131. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Pologne-Saint-Marin - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  132. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Pologne-Monténégro - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  133. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™ - Matches - Saint-Marin-Pologne - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  134. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Ukraine-Pologne - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  135. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014 ™: Angleterre-Pologne - Rapport - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  136. ^ "Angleterre 2-0 Pologne". BBC Sport. 15 octobre 2013. Récupéré 5 juillet 2018.
  137. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2016 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  138. ^ "Faits saillants: la Pologne gagne 7-0 contre Gibraltar dont le onze de départ ne comptait que deux footballeurs professionnels". 8 septembre 2014. Récupéré 5 juillet 2018.
  139. ^ Sport, Telegraph (7 septembre 2014). "Gibraltar secoué par la Pologne alors qu'il s'effondre à la déroute 7-0 lors du premier match de compétition". ISSN 0307-1235. Récupéré 5 juillet 2018.
  140. ^ Association, Press (7 septembre 2014). "Gibraltar 0-7 Pologne | Rapport du match Euro 2016 Groupe D". le gardien. Récupéré 5 juillet 2018.
  141. ^ "Pologne 2-0 Allemagne". BBC Sport. 11 octobre 2014. Récupéré 5 juillet 2018.
  142. ^ "Pologne 2-2 Ecosse". BBC Sport. 14 octobre 2014. Récupéré 5 juillet 2018.
  143. ^ uefa.com (14 novembre 2014). "UEFA EURO 2016 - Histoire - Géorgie-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  144. ^ "Eliminatoires du Groupe D pour l'Euro 2016: République d'Irlande 1-1 Pologne". BBC Sport. 29 mars 2015. Récupéré 5 juillet 2018.
  145. ^ Personnel, S. I. "Lewandowski réussit un tour du chapeau, la Pologne remporte une victoire 4-0 sur la Géorgie". Sports illustrés.
  146. ^ uefa.com (7 septembre 2015). "UEFA EURO 2016 - Histoire - Pologne-Gibraltar - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  147. ^ "Ecosse 2-2 Pologne". BBC Sport. 8 octobre 2015. Récupéré 5 juillet 2018.
  148. ^ "Eliminatoires Euro 2016: Pologne 2-1 République d'Irlande". BBC Sport. 11 octobre 2015. Récupéré 5 juillet 2018.
  149. ^ uefa.com. "UEFA EURO 2016 - Histoire - Classement - UEFA.com". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  150. ^ "Pologne 1-0 Irlande du Nord". BBC Sport. 12 juin 2016. Récupéré 5 juillet 2018.
  151. ^ "Allemagne 0-0 Pologne". BBC Sport. 16 juin 2016. Récupéré 5 juillet 2018.
  152. ^ "Ukraine 0-1 Pologne". BBC Sport. 21 juin 2016. Récupéré 5 juillet 2018.
  153. ^ "Suisse 1-1 Pologne (stylos 4-5)". BBC Sport. 25 juin 2016. Récupéré 5 juillet 2018.
  154. ^ uefa.com (25 juin 2016). "UEFA EURO 2016 - Histoire - Suisse-Pologne - UEFA.com". Uefa.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  155. ^ "Pologne 1-1 Portugal (3-5 stylos)". BBC Sport. 30 juin 2016. Récupéré 5 juillet 2018.
  156. ^ "Robert Lewandowski du Bayern Munich établit un record européen pour la Pologne | bundesliga.com". bundesliga.com - le site officiel de la Bundesliga. Récupéré 5 juillet 2018.
  157. ^ UEFA.com. "Éliminatoires Européens - Classement". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  158. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Kazakhstan-Pologne". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  159. ^ Staff, Reuters (8 octobre 2016). "Le triplé de Lewandowski aide la Pologne à couler le Danemark" - via www.reuters.com.
  160. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Pologne-Arménie". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  161. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Roumanie-Pologne". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  162. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Monténégro-Pologne". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  163. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Pologne-Roumanie". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  164. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Danemark-Pologne". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  165. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Pologne-Kazakhstan". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  166. ^ UEFA.com. "Éliminatoires européens - Arménie-Pologne". UEFA.com. Récupéré 5 juillet 2018.
  167. ^ Staff, Reuters (8 octobre 2017). "La Pologne accède à la Coupe du monde avec une victoire 4-2 sur le Monténégro" - via uk.reuters.com.
  168. ^ "Robert Lewandowski devient le meilleur buteur de tous les temps en Pologne". ESPN FC. ESPN Inc. 5 octobre 2017. Récupéré 5 octobre 2017.
  169. ^ Япония проиграла Польше, но вышла в плей-офф (фото). Soccer.ru (en russe). Récupéré 5 juillet 2018.
  170. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 ™ - News - Des groupes équilibrés pour la Russie 2018 - FIFA.com". www.fifa.com. Récupéré 4 juillet 2018.
  171. ^ "Coupe du monde de Russie 2018: une analyse groupe par groupe". www.aljazeera.com. Récupéré 4 juillet 2018.
  172. ^ "Coupe du monde 2018: aperçu et pronostics du groupe H: la Pologne ou la Colombie en tête?". Meilleurs buts et faits saillants du football (soccer) | 101 grands buts. 19 mars 2018. Récupéré 4 juillet 2018.
  173. ^ Kidd, Robert. "Aperçu de la Coupe du monde 2018, Groupe H: les favoris de la Pologne et de la Colombie, mais n'importe qui pourrait avancer". Forbes. Récupéré 4 juillet 2018.
  174. ^ "Coupe du monde 2018: la Pologne annonce une équipe préliminaire de 35 joueurs". talkSPORT. 15 mai 2018. Récupéré 4 juillet 2018.
  175. ^ "Football: le manager polonais nomme une équipe de 23 joueurs pour la Coupe du monde". Polskie Radio dla Zagranicy. Récupéré 4 juillet 2018.
  176. ^ "Lewandowski, Szczesny à la tête de la dernière équipe polonaise de la Coupe du monde". FOX Sports. 4 juin 2018. Récupéré 4 juillet 2018.
  177. ^ FIFA.com. "Le Classement mondial FIFA / Coca-Cola - Tableau de classement - FIFA.com". FIFA.com. Récupéré 4 juillet 2018.
  178. ^ Glendenning, Barry (19 juin 2018). "Pologne 1-2 Sénégal: Coupe du monde 2018 - comme ça s'est passé". Le gardien. ISSN 0261-3077. Récupéré 4 juillet 2018.
  179. ^ Burnton, Simon (24 juin 2018). "Pologne 0-3 Colombie: Coupe du monde 2018 - comme ça s'est passé". Le gardien. ISSN 0261-3077. Récupéré 4 juillet 2018.
  180. ^ Glendenning, Barry (28 juin 2018). "Japon 0-1 Pologne: Coupe du monde 2018 - comme c'est arrivé". Le gardien. ISSN 0261-3077. Récupéré 4 juillet 2018.
  181. ^ FIFA.com. "Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 ™ - FIFA.com". www.fifa.com. Récupéré 4 juillet 2018.
  182. ^ "Tirage au sort des éliminatoires de l'UEFA EURO 2020 à Dublin". UEFA.com. Union des associations européennes de football. 2 décembre 2018. Récupéré 2 décembre 2018.
  183. ^ "Règlement du Championnat d'Europe de football de l'UEFA 2018-2020" (PDF). UEFA.com. Union des associations européennes de football. 9 mars 2018. Récupéré 13 mars 2018.
  184. ^ S.A, Telewizja Polska. "El. ME 2020, Autriche - Polska 0: 1 (skrót meczu)". sport.tvp.pl.
  185. ^ "Pologne vs Lettonie - Rapport de match de football - 24 mars 2019 - ESPN". ESPN.com.
  186. ^ "Kolejne zwycięstwo Polski. Tym razem pokonaliśmy Macedonię". Przegląd Sportowy. 7 juin 2019.
  187. ^ "La Pologne au sommet du Groupe G après une brillante victoire 4: 0 contre Israël". TVN24.
  188. ^ "La Slovénie met fin au record parfait de la Pologne lors des qualifications pour l'Euro 2020". euronews. 7 septembre 2019.
  189. ^ "L'avance de la Pologne au sommet après un match nul et vierge contre l'Autriche". euronews. 10 septembre 2019.
  190. ^ "Lettonie 0-3 Pologne: Robert Lewandowski réussit un triplé alors que la Pologne se rapproche de l'Euro 2020". 10 octobre 2019 - via www.bbc.co.uk.
  191. ^ "Football: la Slovénie perd contre la Macédoine du Nord, 1: 2". www.total-slovenia-news.com.
  192. ^ "Football: les remplaçants amènent la Pologne à l'Euro 2020 avec la victoire de la Macédoine du Nord". The Straits Times. 14 octobre 2019.
  193. ^ Uhr, 20 45; Oktober 2019, 13 (13 octobre 2019). "Slowenien - Österreich 0: 1: Slowenien wird offensif, Österreich steht aber gut". www.kleinezeitung.at.CS1 maint: noms numériques: liste des auteurs (lien)
  194. ^ "Calendrier des matches de l'UEFA Euro 2020" (PDF). UEFA.com. Union des associations européennes de football. Récupéré 25 septembre 2019.
  195. ^ "Pays-Bas 1-0 Pologne: cinq choses que nous avons apprises". 5 septembre 2020.
  196. ^ https://polandin.com/49757751/football-poland-bounces-back-against-bosnia-herzegovina
  197. ^ https://www.bbc.co.uk/sport/football/54479984
  198. ^ https://www.bbc.com/sport/football/54546192
  199. ^ https://www.eurosport.com/football/uefa-nations-league/2020-2021/italy-v-poland-live-nations-league-updates_sto7988709/story.shtml
  200. ^ https://www.bbc.co.uk/sport/football/54993516
  201. ^ FIFA.com. "Le Classement mondial FIFA / Coca-Cola - Associations - Pologne - Hommes - FIFA.com". fifa.com. Récupéré 12 juin 2016.
  202. ^ Sedia, Giuseppe (27 février 2015). "La montée des mafias hooligans polonaises".
  203. ^ "Chants de football européens". L'Europe n'est pas morte!. 19 février 2019.
  204. ^ "Fans d'Islande: les Polonais nous ont appris notre chant sportif". #Pologne.
  205. ^ "Klub wybitnego reprezentanta" (en polonais). Récupéré 6 octobre 2015.
  206. ^ "Histoire des managers" (en polonais). Récupéré 6 octobre 2015.

Liens externes

Pin
Send
Share
Send